Ingénieurs en génie civil : le Premier ministre sollicité pour la valorisation de la profession

Le Premier ministre, Dr Albert Ouédraogo, a reçu en audience une délégation de l’Ordre des ingénieurs en génie civil du Burkina Faso (OIGC-BF), le lundi 27 juin 2022, à Ouagadougou. Ce, à l’occasion de la célébration du 10e anniversaire de l’OIGC-BF qui s’est déroulée du 23 au 25 juin, sous le thème : « Exercice de la profession d’ingénieur en génie civil au Burkina Faso, enjeux et défis ».

L’Ordre des ingénieurs en génie civil du Burkina Faso (OIGC-BF) a célébré son 10e anniversaire, du 23 au 25 juin 2022 à Ouagadougou, sous le patronage du Premier ministre, Dr Albert Ouédraogo. A cet effet, le chef du gouvernement a reçu en audience une délégation de l’OIGC-BF, le lundi 27 juin 2022, à Ouagadougou. Le président de l’OIGC-BF, Maxime Somda, a fait le point des travaux de cette célébration au Premier ministre. A l’entendre, au cours des trois jours d’activités sous le thème: « Exercice de la profession d’ingénieur en génie civil au Burkina Faso, enjeux et défis », des recommandations ont été faites à l’adresse du gouvernement.

Il a ajouté que des résolutions ont été aussi prises à l’interne au niveau de l’ordre des ingénieurs en génie civil. En effet, selon lui, les principales recommandations sont de deux niveaux, notamment la nécessité pour l’Etat de valoriser la profession des ingénieurs en génie civil. Aussi, le pays importe de nombreux matériaux de base pour concevoir le ciment et divers autres matériaux, a-t-il regretté. « Pourtant, nous avons dans notre pays, le fer à béton, la pierre taillée, l’argile, etc. qui peuvent servir à la construction », a-t-il souligné. C’est dans ce contexte que le président de l’OIGC-BF a sollicité le chef du gouvernement pour la promotion des matériaux locaux de construction. En outre, il a indiqué que le système, Licence, Master et Doctorat (LMD) adopté par l’Etat pour la formation au niveau supérieur est incompatible avec la formation des ingénieurs. Ainsi, « nous avons tenu à ce que le système de formation des ingénieurs en génie civil soit revalorisé », a fait savoir M. Somda. Car, pour lui, on ne devrait pas assimiler des ingénieurs à des masters. Par ailleurs, il a signifié que le Premier ministre a décidé de réfléchir et de trouver des solutions à leurs différents problèmes.

Zenabou YAMMA

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.