MPP/Boulkiemdé : le président Bala Sakandé échange avec les militants

Le président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), Alassane Bala Sakandé a échangé avec les membres des structures du parti dans le Boulkiemdé, le dimanche 26 juin 2022, au siège communal à Koudougou. La vie et le fonctionnement du parti étaient au menu de la rencontre.

Une délégation du Mouvement du peuple pour progrès (MPP) conduite par son président, Alassane Bala Sakandé était face aux militants issus des structures du parti dans la province du Boulkiemdé , le dimanche 26 juin 2022 à Koudougou. A cette occasion, Bala Sakandé a indiqué qu’après les événements du 24 janvier 2022 qui ont vu la perte du pouvoir par le MPP, ces tournées dans les provinces visent à informer les militants sur la vie et le fonctionnement de la formation politique.

Sur ce point, il a affirmé que ce qui est arrivé en janvier dernier a été un coup dur pour le MPP, mais le parti reste debout. « La calebasse s’est inclinée mais elle n’a pas déversé tout son contenu. Tout est encore possible à condition que vous, militants restiez soudés tout en regardant dans la même direction », a-t-il fait savoir. Malgré la perte du pouvoir, a poursuivi le président du parti, des personnes d’un âge avancé continuent de suivre le MPP; vous devez comprendre qu’ils ont décidé de suivre la vérité et rien d’autre. S’agissant des démissions enregistrées au sein du parti, Bala Sakandé s’est voulu clair et précis. «L’adhésion au MPP est libre et volontaire tout comme la démission. Le départ de certains camarades n’a entamé en rien la force du parti car toutes les structures fonctionnent et les rencontres se tiennent régulièrement », a-t-il rassuré.

Concernant l’ancien président Roch Marc Christian Kaboré, le président du MPP a affirmé qu’ il n’est toujours pas libre de ses mouvements bien qu’il soit chez lui à domicile. De son avis, l’ex-président Kaboré est un homme de pardon et de tolérance qui ne mérite pas d’être traité de la sorte. Dans la perspective des futures batailles électorales, le président du parti a invité les militants des villes et des campagnes à faire preuve de pardon et de tolérance. Dans ce sens, Alassane Bala Sakandé a demandé pardon aux militants du Boulkiemdé pour tous les désagréments et autres torts qu’ils auraient subis que ce soit du temps de Roch Kaboré, Simon Compaoré, de lui-même ou du défunt Salifou Diallo. Le SG du MPP/ Boulkiemdé, Jean Zongo, a remercié la direction politique du parti pour cette rencontre d’échanges et d’informations des militants à la base. « Le président du parti nous a aussi invités à œuvrer dans le sens de la réconciliation nationale et le retour de la paix afin de préparer ainsi le terrain pour des élections futures », a confié M. Zongo.

 

 Beyon Romain NEBIE beynebie@gmail.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.