Lutte contre le terrorisme à l’Est : un otage polonais libéré

L’hebdomadaire Conseil des ministres s’est tenu, le mercredi 29 juin 2022, à Kosyam sous la présidence du chef de l’Etat, Paul-Henri Sandaogo Damiba. La libération d’un otage d’origine polonaise, l’organisation de la prochaine édition du FESPACO, le bilan de la campagne agricole ont été, entre autres, les centres d’intérêts des membres du gouvernement.

Le ministère de la Défense et des Anciens combattants a libéré un otage d’origine polonaise. L’information a été livrée par le ministre de la Communication, de la Culture, des Art et du Tourisme, Valérie Kaboré à l’issue du conseil des ministres, tenu hier mercredi 29 juin 2022, au palais de Kosyam. Selon Mme Kaboré, l’otage Rafael Camille a été libéré le 24 juin et transféré à Ouagadougou le 27 juin 2022. Il a été pris en charge, a-t-elle précisé, par une équipe médicale pour un bilan de santé avant d’être remis officiellement aux autorités polonaises le 28 juin 2022. Le citoyen polonais avait été enlevé sur l’axe Matiacoali-Kanchiari, le 27 avril 2022, sur la Route nationale 4 alors qu’il se rendait au Niger. La ministre en charge de la communication a, à la suite de cette information, fait le point des sujets inscrits au menu de la rencontre gouvernementale. Elle a relevé que l’exécutif a adopté un rapport relatif à l’organisation de la 28e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO).

La fête du 7e art africain sera célébrée, a-t-elle annoncé, du 25 février au 4 mars 2023 dans la capitale burkinabè sous le thème « Cinéma d’Afrique et culture de la paix ». A ce propos, la ministre en charge de la culture a laissé entendre que le chef de l’Etat a instruit son département pour que cette édition soit une réussite et serve de cadre pour renforcer le vivre-ensemble et consolider la diversité culturelle au pays des Hommes intègres. Le ministre de l’Agriculture et des Ressources animales et halieutiques a fait le point de la campagne agricole au cours des semaines écoulées, a également informé Mme Kaboré. Il ressort que la campagne est passable, à l’écouter, dans l’ensemble avec des infestations mineures sur le maïs causées par les chenilles légionnaires signalées dans les régions des Hauts Bassins et des Cascades.

La ministre a cependant rassuré que des traitements sont en cours. Elle a en outre souligné que le conseil a entendu une communication orale du ministre en charge de la solidarité nationale sur une mission effectuée à Dori, le 19 juin 2022. Cette mission visait à évaluer la situation humanitaire à la suite de l’attaque de Seytenga perpétrée par des groupes terroristes dans la nuit du 11 au 12 juin dernier et à adapter une réponse humanitaire aux besoins réels des personnes déplacées du fait de l’attaque. Les ministres ont par ailleurs adopté un décret portant organisation et fonctionnement de la Commission de l’informatique et des libertés (CIL) afin que l’institution accomplisse efficacement ses missions, a souligné Valérie Kaboré.

Abdoulaye BALBONE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.