Lutte contre le terrorisme : Albert Ouédraogo annonce de nouvelles mesures après un mois de juin « éprouvant » pour le Burkina

Selon le chef du gouvernement, la mesure de suspension de l’acquisition des véhicules sur le budget de l’Etat vise à permettre de dégager des ressources pour permettre au pays de se consacrer aux secteurs prioritaires.

Le Premier ministre Albert Ouédraogo le 4 juillet 2022 lors de la cérémonie de montée des couleurs. DCRP/Primature. Editions Sidwaya

Le Premier ministre Albert Ouédraogo a admis ce matin, lors de la cérémonie mensuelle de montée des couleurs que le mois de juin a été « éprouvant pour le Burkina Faso ».

Mais il a annoncé des mesures qui vont contribuer à renforcer la lutte contre le terrorisme, en plus des « grandes décisions » prises par le Conseil supérieur de la défense nationale dont la création des zones d’intérêt militaire, de la brigade de veille et de défense patriotique et l’interdiction de circuler avec certains types de motos dans certaines zones.

La suspension de l’importation des motos de type « Aloba » et des substances explosives civiles par le gouvernement répondent également au même objectif de réduire les capacités des groupes armés terroristes.

« D’autres mesures vont suivre et vont contribuer à renforcer la lutte contre le terrorisme », a poursuivi le Premier ministre.

Le chef du gouvernement a par ailleurs expliqué à ses collaborateurs le bien-fondé de la mesure de suspension de l’acquisition des véhicules sur le budget de l’Etat : « Il s’agit de pouvoir dégager des ressources pour permettre au pays de se consacrer aux secteurs prioritaires ».

Sidwaya.info

Source : DCRP/Primature

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.