Digitalisation du système d’information : la Primature a son schéma directeur

Le Schéma directeur du système d’information (SDSI) de la Primature a été lancé, dans la matinée du mardi 5 juillet 2022, à Ouagadougou.

Cette signature de documents a marqué le lancement du schéma directeur du système d’information.

La transformation digitale est un levier de croissance économique et d’inclusion dans l’administration publique. Au regard de son impact sur l’amélioration de la gouvernance administrative, la Primature, avec l’appui du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), a élaboré un Schéma directeur de son système d’information (SDSI) pour la période 2022-2026. Il a été lancé, le mardi 5 juillet 2022, à Ouagadougou, au cours d’une cérémonie présidée par le secrétaire général de la Primature, Abdoul Salam Gampiné. « Le Schéma directeur du système d’information est un système qui permet d’organiser, d’optimiser et de maitriser le système d’information dans le but de renforcer son pilotage pour construire un système d’information intégré et garantir son évolutivité », a déclaré la directrice des services informatiques de la Primature, Lucie Ouédraogo. Par ailleurs, a-t-elle poursuivi, le SDSI a pour objectif de permettre à la Primature de disposer d’un référentiel de planification des différents projets, activités et processus qui entrent en droite ligne avec la modernisation de son système d’information.

A entendre Mme Ouédraogo, cela va permettre d’avoir une feuille de route claire à partir de l’analyse de l’existant tout en permettant de définir la cible. A cet effet, dans le schéma directeur, il est ressorti que les faiblesses du système d’information existant sont, entre autres, l’instabilité du réseau et la vétusté du matériel informatique. D’où la nécessité, selon elle, de moderniser le système d’information pour assurer une gestion performante des ressources et un pilotage pertinent des activités. Selon ses explications, le SDSI 2022-2026 va s’appuyer sur des processus et des projets partagés entre les différentes structures de la Primature dans le cadre de sa mise en œuvre.

Répondre aux besoins des usagers

D’une valeur de 4,203 milliards F CFA, a-t-elle noté, le schéma directeur, prévu pour se réaliser en cinq ans, est composé de 74 projets, six programmes, quatre objectifs stratégiques et cinq principes directeurs. « « «Pour assurer la mise en œuvre du schéma directeur du SI, la Primature devra mettre en place un cadre de gouvernance réparti en comités de pilotage et en comités de suivi et d’évaluation », a fait savoir la directrice des services informatiques de la Primature. En marge de la cérémonie de lancement du SDSI, le PNUD a remis un système de vidéoconférence à la Primature. « La transformation digitale, qui constitue le contenu de notre partenariat avec le Burkina Faso, est un accélérateur pour le développement du pays des Hommes intègres et pour l’atteinte des Objectifs du développement durable (ODD) », a laissé entendre la représentante-résidente du PNUD au Burkina Faso, Isabelle Tshan.

Et d’ajouter qu’en mettant en œuvre le SDSI et le système de vidéoconférence, la Primature veut assurer la veille et l’anticipation face à l’évolution rapide d’un contexte mondial de plus en plus compétitif. De son avis, cette digitalisation va décloisonner les compétences, les institutions et accroître l’efficacité, l’efficience et la transparence de l’administration et surtout, la qualité des services publics au profit des populations. Pour ce faire, elle a réitéré la disponibilité du PNUD à accompagner les acteurs de l’écosystème digital au Burkina Faso. Pour le représentant du Premier ministre, Abdoul Salam Gampiné, ce référentiel va favoriser la mise en place des solutions technologiques en lien avec les objectifs prioritaires de la Primature et l’organisation des ressources afin de mieux répondre aux besoins des usagers.

Nadège YAMEOGO

Dô DAO (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.