Assomption 2022 à Bobo-Dioulasso : les femmes catholiques invitées à être des artisanes d’unité et d’amour

Les fidèles chrétiens de l’archidiocèse de Bobo-Dioulasso ont célébré l’Assomption (l’élévation de la Vierge Marie au ciel, corps et âme), le lundi 15 août 2022 à la paroisse Sacré-Cœur du secteur 18, sous le thème : « Femmes catholiques, avec Marie notre mère, enracinons-nous dans la foi, l’amour et l’unité pour une Eglise synodale ».

Chaque année, à la date du 15-août, les fidèles catholiques célèbrent l’Assomption qui marque l’élévation de la Vierge Marie au ciel, corps et âme. A l’instar des catholiques du Burkina Faso et du monde entier, l’archidiocèse de Bobo-Dioulasso a célébré cette solennité, le 15 août 2022. Venus des quatre coins de l’archidiocèse, les fidèles ont convergé à la paroisse Sacré-Cœur du secteur 18 de la ville de Sya. L’archevêque métropolitain de Bobo-Dioulasso, Mgr Paul Ouédraogo, a présidé la messe de l’Assomption autour du thème : « Femmes catholiques, avec Marie notre mère, enracinons-nous dans la foi, l’amour et l’unité pour une Eglise synodale ». Durant la messe, les catholiques ont témoigné leur attachement à la Vierge Marie et imploré son intercession pour le retour de la paix et de la sécurité au Burkina Faso. Le prélat dans son homélie a précisé que Marie n’est pas une déesse, ni Dieu.

« Il n’est pas question de l’adorer. Nous ne l’adorons pas. Les catholiques la vénèrent, l’exaltent tout simplement », a-t-il insisté. Marie est une femme de foi et humble, a affirmé Mgr Paul Ouédraogo, car a-t-il expliqué, jamais une vierge n’avait donné naissance, mais elle a cru en l’appel de Dieu. C’est pourquoi, il a exhorté les femmes, à l’image de Marie, à réaliser ce défi de la foi et à lui ressembler en dévouement, en humilité, en charité, en capacité d’accepter l’autre. « Plus nous allons ressembler à Marie, plus nous ferons le bonheur de nos familles et notre pays », a-t-il laissé entendre. Par ailleurs, l’archevêque métropolitain a appelé les femmes à être des artisanes d’unité, d’amour au sein de leurs familles et de la communauté. La présidente de l’Association des femmes catholiques du diocèse de Bobo-Dioulasso, Awa Germaine Sanou, a salué la mobilisation des femmes. « Je demande à Dieu de leur donner la force d’avancer dans leurs entreprises. Qu’elles sachent qu’elles sont les piliers de leurs familles et que l’éducation des enfants leur incombe », a-t-elle fait savoir. La prochaine célébration de l’Assomption aura lieu, le 15 août 2023 à la paroisse « Saint Antoine et Saint Laurent » de Yéguéresso.

Boudayinga J-M THIENON

Yeri Fidélia SIB (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.