Salubrité des compteurs de la SONABEL : une campagne de sensibilisation lancée

Le président de l’AOPS Gaston Dimtoumda a invité la population à nettoyer les abris des compteurs de la SONABEL.

L’Association pour l’œuvre et la prospérité sociale (AOPS) a lancé une campagne de sensibilisation sur l’assainissement des abris de compteur électrique de la Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL), le vendredi 12 aout 2022, à Ouagadougou.

Il n’est pas rare de rencontrer à Ouagadougou, des domiciles qui ont transformé leur local de compteur d’électricité en dépotoir, en cage pour animaux et pire en toilette. Cette pratique malsaine rend la tâche ardue aux agents releveurs de la Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL). Ils sont confrontés aux odeurs, aux déchets de tous types, aux araignées, etc. C’est du moins le constat fait par l’Association pour l’œuvre et la prospérité sociale (AOPS).

La structure a entamé, de ce fait, une campagne de sensibilisation dans des ménages de Ouagadougou, le vendredi 12 août 2022. Quelques ménages du secteur 16, Cissin, ont reçu l’équipe sensibilisatrice de l’AOPS, des agents de la SONABEL et la presse. Cette visite a permis de voir l’ampleur de l’absence d’hygiène dans certains abris de compteur à Cissin.

Pour le président de l’AOPS, Gaston Dimtoumda, cette activité entre dans le cadre de la convention signé le 31 janvier 2022 avec la SONABEL pour le suivi-citoyen-volontaire et permanent de l’éclairage public et autres investissements publics. Elle vise, selon lui, la protection des ménages et des agents releveurs de la SONABEL.

Le président de l’association a notifié que l’insalubrité dans les locaux entrainent des incendies, des nids de reptiles, etc. D’où la nécessité, selon lui, de rendre propre ces locaux. « Au regard de l’ampleur de la situation, la sensibilisation va se poursuivre jusqu’à ce que la population prenne conscience de la nécessité de l’hygiène de ces locaux », a-t-il indiqué. L’association entend élargir la sensibilisation aux lycées et collèges.

La cheffe de service gestion clientèle de la SONABEL, Stella Nonyarma, a estimé que grâce à la sensibilisation de l’AOPS, les clients vont comprendre davantage la nécessité d’avoir des locaux de compteurs propres. « Cela y va de la sécurité de nos clients de garder ces locaux dans un très bon état. Il suffit d’un objet inapproprié ou de l’eau et rapidement un accident est arrivé », a-t-elle laissé entendre.

Dans la même lancée, le contrôleur de la SONABEL, Alexis Soma a expliqué que l’insalubrité peut les rendre malade à long terme. Pour Bakary Koné, client de la SONABEL depuis 1970, dont le compteur se trouve dans les toilettes, cette sensibilisation vient à point nommé. Il a fait la promesse de déplacer son compteur pour faciliter le travail des agents de la SONABEL.

Hernan Armel SAWADOGO, Gustave KONATE (Stagiaires)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.