Coupe de la Confédération africaine : l’AS Douanes à Bamako

Kamou Malo : « nous allons nous entrainer en fonction de la disponibilité des terrains ».

L’Association sportive des douanes séjourne depuis le mercredi 14 septembre 2022 à Bamako au Mali. Après avoir livré un nul (0-0) au match aller à Cotonou au Bénin, l’équipe burkinabè doit s’y départager avec le Réal de Bamako dans le cadre des préliminaires de la Coupe CAF, le mardi 20 septembre prochain.

L’AS Douanes est bien arrivée à Bamako au Mali. Depuis le mercredi 14 septembre 2022, le représentant burkinabè à la Coupe de la Confédération africaine a installé ses bases à la périphérie de la capitale en attendant son second match contre le Réal de Bamako dans les préliminaires de la compétition. Rencontre prévue le mardi 20 septembre prochain au stade du 26 Mars. Selon Kamou Malo, l’entraineur de l’équipe de la douane, le voyage s’est bien déroulé. « J’attends d’évaluer le groupe au premier entrainement en ce qui concerne l’état d’esprit des garçons », a-t-il dit.

Seulement, tout comme au match aller au Bénin, le représentant du Burkina dans cette compétition continentale n’a pas réussi à avoir un terrain fixe pour ses entrainements. « Le déroulement de notre programme serait notre difficulté. Il va dépendre de la disponibilité des infrastructures d’entrainement. Cette fois, ce n’est pas dû à l’organisation, mais à la rareté des infrastructures adéquates sur place », déplore l’ex-sélectionneur national du Burkina.

Qu’à cela ne tienne, affirme-t-il, il envisage avec ses poulains, ‘’ jongler ” pour s’entrainer tous les jours jusqu’au jour du match. Une autre difficulté relevée par l’entraineur de l’AS Douanes est l’odeur de la peinture nouvellement appliquée dans les chambres qui enrhume certains. Pour ce qui est de l’état de forme de ses protégés, Kamou Malo dit être confiant qu’ils seront à la hauteur. « Les enfants sont conscients de la tâche à accomplir. Au match aller, ils ont montré qu’ils ont des tripes.

Cela présage déjà de bon augure pour un premier match international de l’équipe », se satisafait-il. Tout compte fait, Robert Ndjidi, sorti sur blessure à Cotonou, sera absent pour ce match capital. Il a été victime d’une élongation qui l’éloigne de ce dernier round contre le Réal de Bamako.

Pengdwendé Achille OUEDRAOGO,

envoyé spécial à Bamako

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.