Des mots et des maux

Autour du trône des troubadours chantent à l’oreille du roi Relax

Majesté, la guerre de Troie n’aura pas lieu, gardez la foi !

Au nom de Dieu nul ne vaut mieux que vous au service du Bien !

Tout va bien, en face, il n’y a rien à part les bobards, rien de rien !

Autour du roi se dressent des murs de papier peints en béton Vos boucliers sont en bois de métal, narguez les coups de bâton !

N’écoutez pas les ragots des badauds qui naviguent mollo à vau-l’eau !

Grand capitaine dans un orage de haine, nous resterons vos matelots !

Le front de l’adversité est bombé, de vaillants combattants sont tombés

Le peuple restera debout jusqu’à la fin malgré la faim qui fait succomber

Le tocsin de la révolte attend toujours le coup de semonce du sursaut final

L’alerte est totale, la riposte est verbale, la vie est banale, le sort est fatal

Pendant ce temps, les amis du roi soufflent le chaud et le froid sur le tatami

Etre armé jusqu‘aux dents et regarder se pavaner les ennemis de son ami

Pendant ce temps, les troubadours chantent faux, le vent emporte le boucan

L’amour pour la patrie, un bouillon de maux assaisonnés de mots doux piquants

Clément ZONGO

clmentzongo@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.