20e congrès du Parti communiste chinois : Xi Jinping élu pour un 3e mandat à la tête du pays

Le 20e congrès du Parti communiste chinois (PCC) a connu son épilogue le dimanche 23 octobre 2022, à Pékin, après une semaine de travaux intenses. Le président, Xi Jinping, a été élu pour un troisième mandat à la tête du pays.

Après une semaine de travail acharné, le 20e congrès du Parti communiste chinois (PCC), s’est achevé avec l’élection de Xi Jinping comme secrétaire général du parti. Par la même occasion, il est reconduit pour un troisième mandat à la tête du pays. M. Xi a également été nommé président de la Commission militaire centrale du PCC lors de la session. Le président chinois a déclaré que le 20e Congrès national du PCC a consisté à porter haut le drapeau, à mettre en commun les forces et à promouvoir la solidarité et le dévouement. A l’entendre, le PCC doit toujours agir pour le peuple et s’appuyer sur ce dernier dans la nouvelle marche. « Ce Congrès nous a permis d’unifier les vues, de raffermir la confiance, de fixer la direction à suivre et de galvaniser l’enthousiasme. Il témoigne de notre détermination à lever haut le drapeau du socialisme à la chinoise, à unir nos forces et à aller courageusement de l’avant dans la solidarité », a-t-il affirmé aux délégués à la session de clôture du Congrès d’une semaine, le dimanche 23 octobre 2022, au Grand Palais du Peuple, à Beijing. Le Congrès a fixé la tâche centrale du PCC dans la nouvelle marche de la nouvelle ère, qui est de promouvoir tous azimuts le grand renouveau de la nation chinoise par la modernisation. Cette tâche centrale a été incluse dans le projet de révision des Statuts du PCC. Il s’agira de réaliser progressivement la prospérité commune de toute la population, promouvoir le développement de qualité, mettre en place une démocratie populaire intégrale, faire de l’Armée populaire de Libération une armée de premier rang mondial, appliquer de manière intégrale, précise et ferme le principe d’« un pays, deux systèmes», combattre et freiner résolument toutes les tentatives sécessionnistes prônant l’ « indépendance de Taiwan. »

Promouvoir les valeurs communes

Le 20e Comité central du PCC a élu Xi Jinping pour un troisième mandat à la tête de la Chine.

Aux dires du président chinois, le nouveau Comité central, élu par le Congrès, est hautement compétent, largement représentatif et bien structuré et répond aux exigences du Comité central du Parti, aux attentes des cadres et de la population.

« Nous sommes convaincus que les décisions et dispositions adoptées par le 20e Congrès national du Parti, ainsi que les résultats qu’il a obtenus, joueront un très important rôle d’orientation et de garant pour faire de la Chine un pays socialiste moderne dans tous les domaines et faire progresser tous azimuts le grand renouveau de la nation chinoise, ainsi que pour remporter de nouvelles victoires dans l’édification du socialisme à la chinoise », a laissé entendre Xi Jinping. Selon lui, durant un siècle après sa fondation, le Parti a fait des exploits inégalés et est toujours dans la force de l’âge. « Nous avons totalement confiance en notre capacité à créer de nouveaux et plus grands miracles qui impressionneront le monde dans la nouvelle marche de la nouvelle ère. Nous devons renforcer la confiance dans l’histoire du Parti, faire preuve d’une plus grande initiative tout au long de l’histoire et avoir le courage de lutter et de triompher » », s’est-il convaincu. Le président chinois a indiqué que son pays ouvrira plus largement sa porte au reste du monde. « Nous serons inébranlables dans l’approfondissement de la réforme et de l’ouverture dans tous les domaines », a-t-il souligné. A l’entendre, il est important de mettre à l’honneur les valeurs communes à toute l’humanité que sont la paix, le développement, l’équité, la justice, la démocratie et la liberté.

Une synthèse de Karim BADOLO

Source :xinhua

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.