Troubles au Sénégal : Amnesty International dénombre 23 morts et réclame une enquête

Amnesty International a indiqué hier jeudi avoir décompté 23 morts dans les troubles qui ont secoué le Sénégal la semaine dernière, et a exigé une enquête indépendante.

« Près de 23 morts, selon nos chiffres, dont plusieurs par balles, ont été enregistrés entre Dakar et Ziguinchor », dit Amnesty dans un communiqué.
L’ONG dit avoir constaté, dans des vidéos qu’elle a analysées, la présence, aux côtés des forces de l’ordre, d’hommes armés en civil qui s’en prennent violemment aux manifestants.

«  L’Etat ne doit pas permettre la présence d’individus non identifiés comme faisant partie des forces de l’ordre pour des opérations de maintien de l’ordre, ni l’usage de la force. Ce sont des évidentes violations du droit international », a déclaré dans le communiqué Seydi Gassama, directeur exécutif d’Amnesty Sénégal.

L’organisation dénonce également, les atteintes à la liberté d’expression.
Les autorités ont suspendu plusieurs jours l’accès à des réseaux sociaux populaires et l’accès à internet via les téléphones portables.

Avant Amnesty, Human Rights Watch avait aussi critiqué la réponse des autorités face aux troubles et réclamé une enquête.

Sidwaya.info

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.