La ministre du Développement de l’Economie numérique et des Postes, Adja Fatimata Ouattara a lancé officiellement la plateforme Marketplace Fasoranana, le jeudi 21 février 2019 à Ouagadougou.

Il s’agit du premier site de vente et d’achat d’articles via l’internet de La Poste Burkina Faso. Selon le Directeur général (DG) de La Poste du Burkina Faso, Nabi Issa Coulibaly, Fasoranana (qui signifie la patrie, un marché au meilleur prix avec une livraison facile) est le Rood woko (le grand marché de Ouagadougou) virtuel du Burkina Faso. Pour y accéder, il suffit d’introduire dans un moteur de recherche, l’adresse www.fasoranana.bf. Pour le présentateur de la plateforme, Dramane Lalsaga, le client a la latitude du choix des produits qu’il désire ainsi que les prix affichés.

«Une fois le produit choisi, le client peut payer la somme via Orange money ou le règlement après la livraison, laquelle est effectuée par post-éclair, le courrier express du Burkina Faso», a-t-il expliqué. Dans le même ordre d’idées, M. Lalsaga a annoncé que le client pourra également effectuer ses paiements par «Mobicash» ou par des cartes bancaires. «La livraison coûte 1000F CFA pour la zone de Ouagadougou et 2000F CFA pour les autres localités. Il suffit d’aller sur le site, dans la zone (aller sur la foire en question) et suivre les instructions» a ajouté Dramane Lalsaga. Pour Harouna Kaboré, ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat par ailleurs, parrain de la cérémonie, c’est une technologie de transport qui va apporter un plus au développement du pays en ce sens que c’est une opportunité pour les artisans d’accroître leurs chiffres d’affaires.

«C’est une initiative à saluer, car elle tient à conquérir le marché virtuel», a-t- il précisé. Et le présentateur de la plateforme de marteler qu’à chaque produit acheté, le client a la possibilité de savoir la provenance du produit ainsi que toutes les caractéristiques y afférant. Pour la ministre Adja Fatimata Ouattara, ce site illustre l’engagement de la Nationale des postes à apporter sa pierre au développement du pays. «Fasoranana va rendre le commerce plus simple, agréable et accessible à tous les Burkinabè ; il suffit de se connecter sur le site», a-t-elle déclaré.

Pour ce faire, elle a invité les populations à effectuer des achats et des ventes de tout genre sur le site. Saisissant l’occasion, Adja Fatimata Ouattara a émis le vœu de voir le Burkina Faso cité parmi les meilleurs dans le domaine du e-commerce. Car, le pays des Hommes intègres est classé 128 sur 144 dans l’indice du
e-commerce. La Poste Burkina Faso compte 114 agences à travers le pays.

Fleur BIRBA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.