Soutien aux personnes âgées : un réseau sollicite l’accompagnement du Parlement

Le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sankandé, s’est entretenu, le lundi 4 mars 2019 à Ouagadougou, avec une délégation du Réseau international francophone des aÎnés du Burkina Faso (RIFA/BF). Les échanges ont porté sur les formes de soutien que le Parlement peut apporter aux personnes âgées.

Le Réseau international francophone des aînés, section du Burkina Faso (RIFA/BF), peut compter sur le Parlement burkinabè pour mener à bien ses activités. Une délégation du réseau l’a fait savoir, le lundi 4 mars 2019 à Ouagadougou, à sa sortie d’audience avec le Président de l’Assemblée nationale (PAN), Alassane Bala Sankandé. «Le chef du Parlement s’est montré disposé à nous soutenir et il nous a demandé de lui soumettre des requêtes. Il pense faire quelque chose de spécial au niveau national comme le forum sur l’autonomisation des femmes », a indiqué la chargée de communication du RIFA/BF, Béatrice Damiba. Pour elle, le réseau fonctionne avec ses ressources «modestes», limitées aux cotisations de ses membres alors qu’elle a, à son compteur, une série d’activités. D’où cette démarche auprès de l’Hémicycle.

Mme Damiba a, en outre, confié que les échanges ont porté sur la mise en œuvre de la loi sur les personnes âgées qui nécessite l’adoption de décrets d’application. Pour la présidente du RIFA/BF, Aminata Salambéré, sa structure s’est fixée pour objectif de rendre plus actives les personnes retraitées. Nous préparons aussi, a-t-elle poursuivi, les jeunes à s’organiser afin qu’à la retraite, ils puissent être actifs en menant des activités de développement de leur communauté. Et la chargée de communication de préciser que le réseau intervient également dans le domaine de la santé en faveur des personnes âgées.

«Nous avons ce problème de l’incivisme et de la perte des valeurs chez les jeunes. Nous entendons faire des conférences et des contes pour sensibiliser les plus jeunes à la conservation des valeurs positives de notre société», a-t-elle ajouté. Le Réseau international francophone des aînés (RIFA) est composé de neuf pays dont la France, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, le Gabon et le Sénégal. Chaque pays dispose d’une section et la structure mère est actuellement dirigée par la Burkinabè Aminata Salambéré.

Abdoulaye BALBONE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.