Journée des volontaires de la CEDEAO : Sous le signe de la promotion de la paix

«Plus de 100 volontaires continuent de mettre leurs expertises au service du renforcement d’une éducation de qualité, de la santé, de l’agriculture et de la sécurité alimentaire, de la consolidation de la paix et de la sécurité nationale», le responsable du PVC, Francis Chuks Njoaguani (milieu).

Le Bureau régional du programme des volontaires de la CEDEAO a célébré, le mardi 26 mars 2019 à Ouagadougou, la Journée du volontaire de la CEDEAO.

A l’occasion du 9e anniversaire du Programme des volontaires de la CEDEAO (PVC), le Bureau régional dudit programme a célébré la journée du volontaire de la CEDEAO. Les activités commémoratives de ladite journée se sont déroulées, le mardi 26 mars 2019 à l’Université de Ouagadougou Pr Joseph-Ki-Zerbo.

Entre autres activités, une conférence suivie de débats sur le thème central «les volontaires de la CEDEAO pour la promotion de la paix et du développement» au profit des étudiants. Selon le président suppléant du Conseil de coordination régional du PVC, Francis Chuks Njoaguani, c’est la célébration d’un groupe de jeune dynamique déterminés à marquer leur époque de manière indélébile.

A savoir, accélérer le développement régional par leur contribution désintéressée dans la région de l’Afrique de l’Ouest. Et «le thème n’aurait pas pu être plus adapté vu que partout, de la famille à la communauté au niveau national comme mondial il y a quelqu’un quelque part qui œuvre pour la paix, la stabilité, la sécurité, la croissance, l’égalité, la justice, le développement, le savoir et surtout préserver des vies», a-t-il justifié.

Pour M. Njoaguani les actions spontanées du programme au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée, ne sauraient être soulignées car, elles méritent toutes d’être célébrées d’autant plus qu’elles portent l’esprit d’intégration communautaire de la CEDEAO. A ses dires, le programme a été créé en 2004, et officiellement lancé en 2010 au Liberia.

«Il avait pour objectif premier d’apporter un soutien aux pays qui traversaient une crise politique, tels le Liberia, la Sierra Leone, la Guinée et la Guinée Bissau», a-t-il souligné. Et de poursuivre que les premiers volontaires déployés au Libéria étaient essentiellement constitués de personnels de santé et de l’enseignement mais aujourd’hui les volontaires de la CEDEAO sont présents dans tous les domaines.

Pour lui, ils jouent un rôle très important dans la consolidation de notre démocratie et intégration régionale objectif premier du programme. Et le monde d’aujourd’hui est plus stable et plus sûr en partie grâce aux volontaires. Après la phase-pilote qui a pris fin en 2016, le programme a été élargi à tous les quinze pays-membres de la CEDEAO.

Aussi, en plus de garder la tranche de jeunesse comprise entre 18 et 35 ans, le recrutement des volontaires s’est élargi jusqu’à la possibilité d’avoir des personnes du troisième âge où des retraités pourront revenir participer au développement de leur communauté. «Nous avons déployé depuis le début du programme plus de 160 volontaires et actuellement nous avons encore près de 100 en service au Liberia, en Sierra-Leone et au Burkina Faso», a renseigné le président suppléant.

Les volontaires de la CEDEAO peuvent être des étudiants comme des professionnels comme tout jeune. Ils ont pour rôle d’apporter un appui non seulement à leur structure d’accueil mais aussi dans les communautés où ils vivent en apportant leur appui professionnel, a-t-il dit. Pour sa part le vice-président de l’UO I JKZ, Pr Allou Keita, a apprécié la tenue de cette journée dans leurs enceintes.

«Cette activité de la CEDEAO entre dans nos prérogatives au sens qu’elle est une occasion pour nous d’informer les étudiants sur les opportunités qui existent en la matière parce que nous ne nous contentons pas uniquement de former mais nous nous préoccupons également de l’insertion professionnelle de nos diplômés», a indiqué le professeur.

Kadi RABO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.