Projet de construction de l’aéroport de Donsin : Une délégation française fait le point au Premier ministre

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré (droite), a reçu une délégation française.

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, s’est entretenu avec une délégation française sur le projet de construction de l’aéroport de Donsin, le mardi 26 mars 2019 à Ouagadougou.

Les négociations sur le financement du second volet du projet de construction de l’aéroport de Donsin en l’occurrence l’aérogare vont bon train. L’information a été donnée par le consultant en entreprise et diplomatie, Jean Félix Paganon, par ailleurs spécialiste du consortium français, à sa sortie d’audience avec le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, le mardi 26 mars 2019 à Ouagadougou.

A l’entendre, il s’agit d’une réunion d’étape sur la construction de l’aéroport de Donsin, une infrastructure essentielle au développement du Burkina Faso. «Nous sommes heureux de voir que le choix s’est porté sur notre entreprise pour les négociations exclusives. Nous espérons boucler le projet en juillet 2019 et signer le contrat», a argué le diplomate. Et de poursuivre qu’il est confiant, car tous les signaux sont ouverts.

Il a aussi indiqué que sa structure s’occupe actuellement des définitions des caractéristiques techniques du futur terminal. «Une présentation sera faite en avril aux autorités burkinabè avec pour objectif de parvenir à un accord sur les spécifications et les descriptions techniques avant l’été. Après s’engageront des discussions sur les modalités de financement», a fait savoir M. Paganon.

Pour l’ambassadeur de la France au Burkina Faso, Xavier Lapyere de Cabanes, il est important de faire un compte rendu au premier ministre vu le bien-fondé du dossier. Le Directeur général (DG) de la Maîtrise d’ouvrage de l’aéroport de Donsin (MOAD), Hadama Ybia, a affirmé que le projet est complexe avec un montage et un financement en partenariat public privé.

Il a tenu à rappeler que les premières années ont été consacrées aux déplacements des populations affectées par la construction de l’infrastructure. «Nous avons mis en place neuf sites pour les reloger et fait le dédommagement nécessaire à environ 13 milliards F CFA injectés par l’Etat en 2016», a-t-il affirmé. Et d’ajouter que la réalisation des travaux sur la plateforme aéroportuaire a démarré en 2018. «Actuellement des activités de voirie d’un coût de 40 milliards F CFA sont entreprises sur le site de l’aéroport», a précisé M. Ybia.

Mariam SOMDA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.