Village de Bazoulé: Le Naaba Kiiba renoue avec l’héritage ancestral

Le Naaba Kiiba (milieu) : "En célébrant le Napoussom, nous renouons avec une tradition établie par nos ancêtres".

Le Naaba Kiiba de Bazoulé, dans la commune rurale de Tanghin-Dassouri, a organisé, le samedi 23 mars 2019, son «Napoussom», la fête coutumière de présentation de vœux.

Le «Napoussom» est une fête culturelle de présentation de vœux au chef qui est célébré chaque année par les chefs coutumiers. Cette tradition est cependant abandonnée, depuis de nombreuses années, à Bazoulé, dans la commune rurale de Tanghin-Dassouri. Pour renouer avec la coutume, le Naaba Kiiba de Bazoulé a célébré, après 31 ans de règne, pour la première fois son Napoussom. C’était le samedi 23 mars 2019 à Bazoulé.

«Nous avons décidé, avec la permission de Naaba Baongho, chef des Moosé, de rétablir cette tradition que nos ancêtres nous ont léguée», a déclaré le Naba Kiiba de Bazoulé. Pour lui, le Napoussom est également une occasion d’apprendre aux enfants les us et coutumes de leurs ancêtres. La célébration a permis aux populations de faire des dons et des offrandes pour remercier les mânes des ancêtres et de se souhaiter une « année riche et abondante » (bénédictions, paix, concorde, bonne pluviométrie, etc.).

La cérémonie a vu la participation des populations et des chefs coutumiers.

L’entrée dans la palissade en forme conique du chef a marqué le début des festivités. Les allégeances se sont faites en présence du chef, entouré de ses ministres, des notables et des chefs de canton.

Les femmes de la famille royale, visage contre le sol, ont salué le Naaba Kiiba de Bazoulé. Les activités festives de clôture de la journée ont été le match de gala qui a opposé les anciennes gloires des Etalons à l’équipe de Bazoulé et la finale de la première édition de la coupe Naaba Kiiba.

Cette rencontre s’est soldée par la victoire de l’équipe de Tinsouka sur celle de Sanbin par le score de 3 buts à 1, à l’issue des tirs aux buts. Le Naaba Kiiba de Bazoulé a, par ailleurs, remis des vivres à des femmes démunies de la localité.

Achille ZIGANI
(Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.