Le samedi 30 mars 2019, une conférence sur la cohésion sociale a été organisée à Tenkodogo par l’association «Dialogue sans frontière».

L’association «Dialogue sans frontière» veut s’appuyer sur l’histoire de la région du Centre-Est pour promouvoir le vivre-ensemble à travers la sensibilisation. A cet effet, elle a organisé une conférence sur la cohésion sociale. Les participants ont échangé sur le thème : «Consolider la cohésion sociale par la sensibilisation et la promotion de la culture de la paix entre les différentes communautés vivant au Burkina Faso».

L’ambassadeur Philipe Sawadogo, président de l’association «Dialogue sans frontière» a dit qu’il faut privilégier l’éducation à la paix et au développement. Car, selon lui, la dimension du développement peut apporter la paix. C’est pourquoi, il faut prévenir en éduquant les populations. Le président de la CENI, Newton Ahmed Barry a soutenu que pour promouvoir la cohésion sociale, il faut éviter toute exclusion.

Le patron de la CENI a ajouté en disant que pour y parvenir, il faut s’interroger sur les vraies causes de la situation sécuritaire actuelle dans notre pays. Le président de la cérémonie, Antoine Ouédraogo, gouverneur de la région du Centre-Est a également exprimé sa joie quant à la tenue de la conférence dans sa région. En plus, il a trouvé que le thème de la conférence est d’actualité. Car, selon le gouverneur, sa région est en proie actuellement aux attaques terroristes notamment la province du Koulpelogo. Il a même avancé que c’est ce qui justifie que cette province soit soumise à l’Etat d’urgence depuis le 31 décembre 2018.

En outre, Antoine Ouédraogo a fait savoir que sa région, à travers les provinces du Boulgou et du Koulpelogo, est également confrontée aux conflits répétés liés à la chefferie coutumière qui occasionnent malheureusement, le plus souvent des pertes en vies humaines. Fort de ce constat, il a salué l’association qui, à travers ladite conférence, entend sensibiliser et promouvoir la culture de la paix et la cohésion dans sa région. Chose qui va aider à réduire ces conflits qui y prévalent, a conclu le gouverneur.

Bougnan NAON
naon_2012@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.