Lutte contre le terrorisme: le Japon promet du matériel roulant

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a reçu en audience l’ambassadeur du Japon au Burkina Faso, Tamotsu Ikezaki, le vendredi 3 mai 2019 à Ouagadougou. Les échanges ont porté sur la coopération entre les deux pays et le soutien de l’empire du Soleil-Levant à la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso.

Dans l’après-midi du 3 mai 2019, l’ambassadeur du Japon au Burkina Faso, Tamotsu Ikezaki, a rendu une visite de courtoisie au chef du gouvernement, Christophe Joseph Marie Dabiré. Il a été question du bilan de la coopération économique et technique japonaise au Burkina Faso au cours des échanges entre les deux personnalités. «Nous avons évoqué la tenue de la prochaine TICAD au Japon, du 28 au 30 août 2019, à laquelle le président du Faso est invité à participer. Je souhaite vivement sa présence au cours de cet évènement», a-t-il souligné. Le diplomate japonais a également évoqué l’intronisation du nouvel empereur Naruhito de son pays, le 1er mai 2019. «Nous sommes entrés dans la nouvelle ère Reiwa. Avec la question du terrorisme, le gouvernement s’est fixé pour objectif la stabilité de la société, c’est pourquoi il est déterminé à déployer tous les efforts pour endiguer le phénomène», a soutenu l’ambassadeur. A cet effet, il a rassuré le gouvernement qu’au cours de cette année 2019, une centaine de matériel roulant (véhicules et motos) sera octroyé pour faire face à l’insécurité que connaît le pays depuis 2016. «C’est une contribution modeste envers le Burkina pour soutenir au maximum les personnes vulnérables», a-t-il indiqué. Dans le cadre de la coopération avec le Burkina Faso, le Japon intervient dans les domaines de l’éducation, de l’agriculture et de l’intégration régionale.

Fleur BIRBA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.