Etablissements publics de l’Etat

La 20e conférence annuelle des agents comptables des Etablissements publics de l’Etat (CACEPE), qui s’est tenue sous le thème : «L’agent comptable et le régime fiscal burkinabè», a refermé ses portes, le mercredi 17 juillet 2019 à Ouagadougou.

Les difficultés liées à la vérification et la baisse du niveau de performance des agents comptables, les différents impôts et taxes des Etablissements publics de l’Etat (EPE) et leur mode de liquidation, ont été au centre des réflexions menées durant trois jours par la conférence annuelle les Agents comptables des établissements publics de l’Etat (CACEPE), qui a clos ses portes, le mercredi 17 juillet 2019 à Ouagadougou. A l’issue des échanges, plusieurs recommandations ont été faites par les participants. Il s’agit, entre autres, de la mise en place d’un dispositif de formation régulière des agents comptables des EPE et de l’élargissement de la sensibilisation au nouveau régime fiscal burkinabé. En sus, ils sollicitent la prise de mesures nécessaires au respect des dispositions encadrant la centralisation des fonds publics et une bonne exécution des avis à tiers détenteur. Deux résolutions ont également été prises, à savoir l’engagement à la mise en application de la législation fiscale dans les EPE et la production, la transmission dans les délais requis des situations financières et comptables. Selon le président des agents comptables, Moussa Traoré, ces échanges ont été fructueux en ce sens qu’ils vont contribuer à la mobilisation des ressources fiscales. «Nous avons abordé les dispositions en rapport avec certains tributs à l’image de la retenue à la source et l’opérationnalisation de la taxe des valeurs ajoutées», a-t-il affirmé.
M. Traoré a également indiqué que des stratégies ont été dressées pour une collecte facile des impôts. «Les partages d’expériences nous permettront de bien mobiliser les ressources grâce au nouveau régime fiscal», a-t-il fait savoir. Quant au représentant du ministre de l’Economie, des Finances et du Développement par ailleurs, directeur général du Trésor public et de la comptabilité, Célestin Santeré Sanon, il a invité les agents à mettre en œuvre les recommandations et les résolutions formulées. A l’en croire, des efforts sont consentis pour accompagner les agents. Toutefois, il a dit reconnaître qu’il y a des chantiers à exécuter pour atteindre les performances des agences comptables. «Face aux difficultés, armez-vous de courage pour un meilleur devenir de votre fonction. Je m’engage à vous soutenir», a-t-il lancé à l’endroit des participants. M. Sanon a aussi exhorté les comptables des EPE à poursuivre les réflexions après la rencontre et à saisir la Direction générale du trésor et de la comptabilité publique chaque fois que de besoin. La 20e conférence annuelle des CACEPE a débuté, le 15 juillet 2019, sous le thème : «L’agent comptable et le régime fiscal
burkinabé».

Frank POUGBILA
(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.