5e championnat d’Afrique de vovinam viet vo dao

Les 5es championnats d’Afrique de vovinam viet vo dao se dérouleront du 26 au 28 juillet 2019 à Ouagadougou. Sept pays (Mali, Niger, Côte d’Ivoire, Mauritanie, Sénégal, Togo et Burkina Faso) rivaliseront dans les techniques, les combats et la lutte vietnamienne. Cette information a été donnée hier 25 juillet dernier aux journalistes au cours d’une conférence de presse.

Ouagadougou sera ce week-end la capitale du vovinam viet vo dao africain. Le Burkina Faso abrite, en effet, du 26 au 28 juillet 2019, dans la salle des arts martiaux de Comité national olympique et des sports burkinabè (CNOSB), le 5e championnat d’Afrique de cet art martial vietnamien. Avec huit pays inscrits au départ, ce sont finalement sept nations (Mali, Niger, Côte d’Ivoire, Mauritanie, Sénégal, Togo et Burkina Faso) qui se sont donné rendez-vous dans la capitale burkinabè. Le Maroc s’étant désisté à la dernière minute. Les voshings de ces pays se mesureront dans les techniques, les combats et dans la lutte vietnamienne. Selon le président de la fédération africaine de vovinam viet vo dao, Fernand Ouédraogo, par ailleurs président de la fédération burkinabè de la discipline, il était opportun pour le Burkina Faso, pendant son mandat, d’abriter ce 5e championnat d’Afrique. «Le Burkina Faso abrite le siège du vovinam viet vo dao en Afrique», a-t-il justifié. Deuxième au classement au championnat d’Afrique en 2015, 2017 et troisième mondial, le Burkina Faso vise le podium à domicile. Pour ce faire, les voshings ont bénéficié de trois stages. «Nos voshings sont fins prêts. Ils ont beaucoup travaillé au cours des stages. Nous avons de très bons cadets et le champion du monde des plus de 80 kg, Israël Mano. J’ose croire qu’ils peuvent donner la première place au Burkina Faso», a laissé entendre Fernand Ouédraogo. Quant au président du comité d’organisation, Rasmané Sawadogo, par ailleurs directeur général des sports, il a indiqué que le vovinam viet vo dao a toujours fait flotter le drapeau du Burkina Faso dans les compétitions africaines et mondiales. Avec un budget de 37 millions F CFA, le ministère des Sports et des Loisirs a décidé d’accompagner cette discipline afin de contribuer à sa vulgarisation. En prélude à ce championnat, la fédération burkinabè de vovinam viet vo dao a organisé du 23 au 25 juillet dernier un stade de renforcement des capacités des combattants et de passage de grades allant du 1er dan au 4e.

Ollo Aimé Césaire HIEN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.