Coopération catholique L’archidiocèse de Séoul équipe l’hôpital Paul-VI

L’archidiocèse de Séoul en Corée du Sud a offert, le mardi 27 août 2019 à Ouagadougou, des équipements médicaux à l’hôpital Paul-VI.

L’archidiocèse de Séoul (Corée du Sud) enttend œuvrer pour le bien-être de la population du Burkina Faso. C’est pourquoi, dans le cadre de sa coopération avec l’archidiocèse de Ouagadougou, elle a offert, le mardi 27 août 2019, des équipements médicaux à l’hôpital Paul-VI. Le don est composé d’un scanner et d’un bâtiment équipé en outils de radiographie, de panoramique dentaire et d’échographie, etc. Selon le chef de la délégation de l’archidiocèse de Séoul, le Père Paul Lee, la volonté d’aider le centre médical est née en 2017 lors d’une visite au sein de l’hôpital. De son avis, l’hôpital Paul-VI avait besoin d’équipements. «Ce précieux joyau est une aubaine pour rehausser la qualité des soins au bénéfice des populations sans distinction de race, de religion et de culture», a-t-il ajouté. Il a aussi précisé que le scanner de 64 canaux de détection, avec une capacité de faire 172 images par seconde, va contribuer à la prise en charge des pathologies cardiovasculaires et des traumatismes crâniens. Quant à l’archevêque de Ouagadougou, le cardinal Philipe Ouédraogo, il a salué le geste de ses amis sud-coréens. Il a, par ailleurs, rappelé qu’en 2018, une ambulance et des produits médicaux ont été offerts à Paul-VI par l’hôpital Sainte-Marie de Séoul. A l’entendre, tous ces présents sont une manière pour le peuple burkinabè d’aller vers l’auto-prise en charge. Le cardinal Ouédraogo a fait des prières de bénédiction aux donateurs et aux malades qui séjournent dans l’hôpital. Le directeur général de l’hôpital Paul-VI, l’abbé Damien Sandwidi, a affirmé que ce don vient combler une nécessité de longue date. De son avis, le centre était sans bloc opératoire, toute chose qui handicapait la prise en charge de certaines pathologies. «Dans l’incapacité de
soigner faute d’équipements, nous sommes, dans bien de cas, obligés de transférer certains patients dans d’autres centres médicaux», a-t-il fait savoir. Le directeur a rassuré les «bienfaiteurs» que le matériel sera géré dans de bonnes conditions. Les biologistes coréens, a dit-il, ont installé avec succès le scanner et cela
va hisser Paul-VI au rang des hôpitaux de
référence de la sous-région. Dr Sandwidi a exhorté le personnel médical à se l’approprier et à traiter avec qualité les pathologies.

Frank POUGBILA
Nicole SORGHO
(stagiaires)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.