Initiée par le Groupe d’artistes humoriste génération 2000, la IVe édition de Camp vacances humour  s’est déroulée du 05 au 22 août 2019 à Ouagadougou. La restitution  des activités  et la remise des attestations  ont eu lieu, le jeudi 22 août 2019 à l’Institut supérieur privé  polytechnique (ISPP).

Durant 17 jours, 27 jeunes ont pris part à la IV édition du camp vacances humour  tenu du 05  au 22 août 2019 à l’ISPP. Les apprentis humoristes ont  renforcé leurs capacités en technique d’art humoristique. La cérémonie de remise des attestations et de restitution a eu lieu le jeudi 22 août à Ouagadougou.

En effet, l’organisateur du camp, Jean Aimé Bayili alias Babemda a indiqué l’objectif de cette formation consiste à apporter aux jeunes humoristes les techniques de l’occupation scénique, de la diction et de l’improvisation. Et de poursuivre que c’est aussi montrer à cette génération que l’essentiel n’est d’être humoriste mais plutôt d’acquérir les dispositions nécessaires pour prendre la parole  en public.  Pour lui, l’échantillon de prestation de ce jour est satisfaisant, preuve de la qualité de la formation en vue de préparer la relève. Sur ce, il a affirmé sa satisfaction dans la réussite tant dans l’encadrement des participants.

En reconnaissant avoir appris l’humour dans le tas, la porte parole des participants, Boubié Nagalo dit Tchotcho Marley a confié que  cette formation  est une aubaine qui leur a permis de maîtriser le texte en ce qui concerne le jeu d’acteur. Tchatcho Marley a ajouté que le métier d’humoriste nourrit son homme. Et, c’est pour cela qu’il y croit et compte bien faire carrière.

Par ailleurs, à la question récurrente de difficultés financières dont sont confrontés à l’organisation de ce genre de formation, l’humoriste de génération 2000 a répondu compter sur ses fonds propres et le concours des acteurs du domaine de l’humour. « On nous recommande de préparer la relève mais qu’est-ce qu’on nous donne pour le faire. J’ai appris à compter sur moi-même depuis avec  génération 2000, » s’est-il insurgé. Babemda a remercié  ses confrères notamment Gombo.com, Gérard, ses confrères de génération 2000 Benga et La Gonrette et Salif Sanfo pour leur contribution à l’atteinte des objectifs des apprentis humoristes. C’est pourquoi, il a lancé un appel aux bonnes volontés à participer à cette formation. Et de conclure, de façon humoristique, que cette initiative est une manière à lui, de réduire le taux de chômage au Burkina Faso.

 Achille ZIGANI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.