Le Premier ministre Christophe Dabiré a échangé, ce jeudi 03 octobre 2019, à Bruxelles en Belgique, avec les consuls honoraires de la juridiction de Bruxelles et le Directeur général de la Banque européenne d’investissement (BEI), Luca Lazzaroli.

La coopération entre le Burkina Faso et la Banque européenne d’investissement (BEI) est au beau fixe. En séjour en Belgique, le chef du gouvernement, Christophe Dabiré s’est rendu au siège de l’institution pour, a-t-il déclaré, réchauffer les liens de partenariat. L’entrevue entre la délégation burkinabè et le directeur général de la BEI, Luca Lazzaroli et ses collaborateurs a duré une quarantaine de minutes, mais elle augure de bonnes perspectives. La BEI intervient au pays des hommes intègres depuis 1970. Elle a à son actif plusieurs investissements dont la construction du barrage de Ziga, la réalisation de l’adduction d’eau potable à Ouagadougou et de la centrale solaire de Zagtouli. « L’énergie et l’accès à l’eau potable pour les populations sont des domaines extrêmement importants pour le développement de notre pays », a reconnu le Premier ministre burkinabè. Aujourd’hui, il s’est agi de scruter de nouveaux horizons. « Nous avons profité poser un certain nombre de préoccupations liées à la nécessité pour la Banque d’intervenir de façon un peu plus forte dans la promotion des Petites et moyennes entreprises (PME) », a affirmé Christophe Dabiré. Pour lui, la restructuration de l’économie constitue l’un des fondements pour réaliser le développement durable. Le chef du gouvernement est convaincu que le financement des PME est un gage de croissance et de création d’emplois. C’est pourquoi, a-t-il poursuivi, il a demandé à ce que la BEI appuie les PME, « pour que demain, nous ayons de grands champions qui émergent au Burkina et qui puissent prendre en charge le développement économique ».

Le Ministre de la coopération du Grand-Duché attendu à Ouagadougou

Le DG de la BEI, Luca Lazzaroli s’est réjoui de l’excellence des relations entre les deux parties. A travers des financements directs avec des partenaires nationaux (à hauteur de 230 millions d’euros) et plusieurs autres lignes de crédits via des intermédiaires financiers (environs 35 millions d’euros), la Banque européenne d’investissement a octroyé, en une quarantaine d’années, plus de 280 millions d’euros au Burkina. « Nous souhaitons rajouter de nouvelles opérations… Il y’a beaucoup de pistes que nous allons identifier, sur lesquelles nous allons travailler ensemble pour renforcer notre amitié, avec un pays qui nous est cher », a affirmé le DG de la BEI. Parmi ces projets, figurent l’assainissement, les énergies renouvelables, la digitalisation… Il a dit comprendre la nécessité d’accompagner le secteur privé pour qu’il puisse aider le pays en termes d’investissements et être le moteur du développement. « Nous allons voir comment appuyer le processus de digitalisation du pays, au niveau de la santé et le secteur privé », a précisé M. Lazzaroli. Il a exprimé la volonté et l’engagement de la banque à toujours appuyer le Burkina dans ces efforts de développement.

Avant la BEI, le Premier ministre a échangé avec les consuls honoraires de la juridiction de Bruxelles, au cours d’une audience à eux accordée dans l’après-midi. Il s’agit de Daniel-Christine Giglio consul honoraire du Burkina Faso au Grand-Duché de Luxembourg et de Koen Kinsbergen, consul honoraire du Burkina Faso à Anvers. Les deux personnalités ont pour mission de défendre les intérêts aussi bien du Burkina Faso que des Burkinabè vivant dans ces deux juridictions. « Nous sommes ravis d’avoir été reçus avec tellement d’égards. L’Etat burkinabé se soucie de ce qui se passe auprès des communautés burkinabé dans les pays de l’Europe. Pour nous, c’est une considération importante », a laissé entendre Mme Giglio. Par ailleurs, elle a annoncé la visite au Burkina en fin octobre, du Ministre de la coopération du Grand-Duché de Luxembourg. A l’occasion, les deux parties passeront en revue plusieurs axes de la coopération.

Djakaridia SIRIBIE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.