Le consommateur burkinabè devra désormais débourser 13 F CFA de plus pour avoir un litre du super 91, qui passe de 657 à 670 F CFA. C’est aussi le cas avec le gasoil, qui augmente de 9 F CFA, passant ainsi de 571 à 580 F CFA. C’est en mi-journée du lundi 21 octobre 2019, que la décision est tombée. En rappel, la dernière variation des prix remonte au 8 janvier 2019 quand, deux mois jour pour jour après l’augmentation des prix des hydrocarbures de 75F, l’exécutif avait annoncé une baisse du prix du litre d’essence de 20 FCFA, celui du gasoil de 30 F CFA et celui du pétrole de 83 F CFA. La Coalition contre la vie chère (CCVC) et d’autres organisations de la société civile avaient marché pour protester contre la « hausse unilatérale » des prix du carburant au Burkina.

Synthèse de Jean-Marie TOE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.