«Quand ça pourrit, la puanteur se répand»

En Afrique, on caractérise ainsi une situation de secret volontairement entretenu. L’actualité nationale, régionale ou mondiale nous met dans la position du citoyen perplexe qui n’a pas … le nez creux, qui n’a pas d’odorat pour sentir et voir venir!
Sommes-nous en Charybde?! Touchons du bois et que jamais n’arrive Scylla !… Amen!
Les autorités nous rappellent le temps des Révolutionnaires qui ont crié: «Il n’y a rien ! c’est l’homme qui a peur !..». Il faut vivre d’espoir et l’espoir fait vivre! Pour ne pas céder à la morosité et à la déprime, ne pas … broyer du noir. Bien souvent, les «hommes intègres» vont puiser dans leur capital culturel de la plaisanterie aux vertus amères et toniques.
A propos de parenté à plaisanterie, un éleveur peulh répliqua à un Bobo qui méprisait l’alimentation du Foula qu’à sa connaissance, le ver marque la décomposition d’un aliment rendu ipso facto impropre à la consommation, fut-il chenille !…

Mounir

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.