Lutte contre l’insécurité : les corps constitués aux côtés du chef de l’Etat en 2020

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu, le lundi 30 décembre 2019 à Ouagadougou, les vœux du nouvel an des corps constitués de l’Etat.

Les corps constitués de l’Etat ont encore sacrifié à une tradition, à quelques jours de la nouvelle année. En effet, ils ont présenté leurs vœux au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, le mardi 30 décembre 2019 au palais de Kosyam à Ouagadougou. Par la voix de leur représentant, le Secrétaire général du gouvernement, Wenceslas Sanou, les corps constitués ont salué les efforts tous azimuts du chef de l’Etat en faveur du bien-être des populations et de la cohésion sociale dans un contexte marqué par les attaques terroristes et ses corolaires. Il a ensuite traduit tout l’engagement des corps constitués de l’Etat à l’accompagner dans l’atteinte de ses objectifs avant de lui souhaiter le meilleur pour 2020. « A l’orée de cette nouvelle année, les corps constitués vous adressent, à vous, à votre famille, et tous ceux qui vous sont chers, leurs vœux de santé, de paix, de joie et de prospérité », a souhaité M. Sanou. Le Secrétaire général du gouvernement en a profité pour égrener un chapelet de doléances dont la résolution, en l’en croire, devrait permettre à chacun de mener à bien ses missions. A titre d’exemples, la Cour de cassation souhaite voir la construction de son siège à Ouaga 2000 et les anciens chefs d’Etat sont préoccupés par la sécurisation de l’ensemble du territoire national, la lutte contre l’incivisme grandissant et le renforcement de l’autorité de l’Etat.

A leur endroit, le président Kaboré a fait savoir que l’année 2019 a été fortement chargée de symboles, de faits et d’évènements sociaux. Entre autres, il a cité les attaques terroristes qui ont occasionné des pertes en vie humaines, des dégâts matériels, des fermetures d’écoles, etc. Il a, de ce fait, saisi l’occasion pour saluer l’action des forces de défenses et de sécurité (FDS) tout en les encourageant dans le travail qu’ils mènent « avec discernement et efficacité ». « La présente cérémonie nous offre l’opportunité de réaffirmer notre détermination à relever ensemble les défis de la paix, de la cohésion sociale et de développement durable », a relevé le chef de l’Etat. En ce qui concerne les préoccupations soulevées, il a dit leur accorder un intérêt particulier, précisant que le gouvernement examinera les doléances avec « minutie », dans l’optique d’y apporter des réponses appropriées.

Soumaïla BONKOUNGOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.