Maladie à Coronavirus 717 patients guéris en Chine

L’ambassadeur de la République de Chine au Burkina a, au cours d’une conférence de presse, le mardi 4 février 2020 à Ouagadougou fait le point de l’évolution de la maladie dans son pays et les mesures prises pour contenir la propagation du virus.

20 527 cas confirmés de coronavirus et 426 décès ont été déjà enregistrés à ce jour en République de Chine. C’est l’annonce faite par l’ambassadeur au Burkina Faso, Li Jian, au cours d’une conférence de presse, le mardi 4 février 2020 à Ouagadougou. Il a indiqué que le gouvernement chinois a affronté l’« adversaire » avec la plus grande détermination. Des travaux de construction de deux hôpitaux à Wuhan, ville originaire du virus, pour placer en quarantaine les personnes atteintes. Le premier hôpital de 1000 lits a accueilli ses patients le 3 février dernier et le second s’apprête à recevoir les siens le 5 février. Pour contenir le virus, a-t-il poursuivi, des mesures d’isolement ont été prises et toute la province de Hubei où se trouve Wuhan est en train d’être mise en quarantaine. « Les efforts conjugués de nos médecins et infirmiers ont permis à 717 patients de guérir de la maladie », a-t-il annoncé. Le diplomate chinois en veut à certains médias occidentaux qui vont jusqu’à utiliser cette épidémie pour atteindre leurs objectifs politiques, par la désinformation. « C’est irresponsable, voire inhumain. La bataille contre le virus est sanitaire, mais aussi communicationnelle », a-t-il laissé entendre. Et de préciser que la maladie ne connaît pas de frontière, ni de couleur de peau. « Cette fois-ci, c’est les chinois qui sont les plus grandes victimes mais ils sont aussi le plus grand contributeur au premier front pour endiguer cette maladie contre l’humanité », a-t-il dit.

Aucun cas suspect au Burkina Faso

L’ambassadeur Li Jian, a rappelé que son pays depuis l’apparition des premiers cas, a fait de la transparence et de l’ouverture son mot d’ordre. Pour cela, a-t-il précisé, la mission médicale chinoise de l’ambassade a mené des consultations régulières avec le ministère de la Santé du Burkina Faso et d’autres institutions concernées. Il a promis le renforcement de la collaboration pour que le mécanisme de prévention soit encore plus efficace et coordonné. « La mission médicale chinoise travaille à partager les informations techniques sur la prévention, le traitement, la surveillance ainsi que les analyses de laboratoire de cette épidémie aux collègues burkinabè », a-t-il indiqué. Et d’ajouter, qu’il a demandé à tous ceux qui avaient un projet de voyage au Burkina de le retarder pour minimiser les risques de contamination. Sur la question de la communauté burkinabè vivant en Chine, il a relevé que 22 étudiants vivent à Wuhan, ville où est apparu le virus. « L’ambassade est en contact permanent avec les universités concernées. Aucun cas n’est signalé parmi ces étudiants », a-t-il rassuré. Et la représentante de l’Organisation mondiale de la santé au Burkina, Alimata Jeanne Diarra-Nama, d’appuyer qu’aucune manifestation, aucun cas suspect n’est signalé au pays des Hommes intègres. Il a salué le travail abattu par la Chine pour contrer la propagation du virus. Et d’affirmer que l’OMS n’a pas émis des interdictions de voyage et de commerce en Chine. Sur une rumeur faisant état d’un remède de la maladie découvert par un médecin chinois, sur les réseaux sociaux, elle se veut catégorique : « C’est une rumeur. Il n’y a pas de traitement spécifique de la maladie pour le moment. Les essais sont en cours et les experts travaillent pour trouver un vaccin », a-t-il conclu.

Adama SEDGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.