Tapoa (Est) : Trois personnes tuées à Yelimbou, des habitants intimidés à Natougou

Ce vendredi 7 février 2020, dans l’après-midi, trois personnes ont été abattues, à bout portant, par des hommes armés, à Yelimbou, un hameau de culture du village de Mantchangou, dans la commune de Kantchari, a appris l’AIB de sources concordantes. Nos sources ont précisé que le drame s’est produit à la devanture d’un commerce. Sept assaillants, sur des motos, se seraient arrêtés à la hauteur dudit commerce avant d’ouvrir le feu. Et c’est dans ces circonstances que le boutiquier et ses deux visiteurs ont été mortellement fauchés, relatent-elles. Par la suite, les malfaiteurs se seraient introduits dans la boutique et auraient rassemblé toute boisson alcoolisée pour y mettre le feu.

Après leurs forfaits à Yelimbou, ils auraient mis le cap sur Natougou, un autre hameau de culture du village de Mantchangou. Nos sources ont raconté qu’à Natougou, les individus armés ont débarqué au terrain de football. Et c’était le sauve-qui-peut. Ils se seraient saisi du ballon et l’auraient fait exploser.

Ils leur auraient intimé l’ordre à la population  de ne plus consommer les boissons alcoolisées et de ne plus jouer au football sous prétexte que l’alcool et le jeu de foot sont contraires à leur idéal religieux. Nos sources ont indiqué qu’après l’étape de Natougou, les terroristes prévoyaient de se rendre dans un autre hameau de culture. Alertés, les habitants dudit hameau de culture se seraient organisés pour leur opposer une résistance. Apparemment informée de cette guérilla locale, la bande armée aurait changé d’itinéraire.

Sidgomdé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.