Lioudougou de Kongoussi : Le PM  apporte un message d’espoir aux déplacés

Présent pour le lancement des travaux de réhabilitation de la route Ouagadougou- Kongoussi, le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré a rendu visite  le mardi 3 mars 2020 aux déplacés du camp de Lioudougou de Kongoussi.

Ayant fui leurs localités respectives  à cause de l’insécurité qui sévit,  environ 4000 personnes   ont trouvé refuge dans le camp de déplacés de Lioudougou, un quartier de  Kongoussi, situé à la sortie  de la  ville  sur l’axe Kongoussi-Ouagadougou.  Ces personnes vivent désormais de la solidarité de la population. Pour leur manifester le soutien du gouvernement, le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, présent  pour le lancement des travaux de réhabilitation de la route Ouagadougou-Kongoussi, a rendu visite  ce 3 mars 2020 à ces déplacés. « Je  suis venu les féliciter pour leur courage et leur apporter un message d’espoir  car la situation  que nous connaissons, nous est plus ou moins imposé. L’important est que  les déplacés sachent  que le gouvernement est conscient de la nécessité de leur apporter un soutien » a laissé entendre  le chef du gouvernement à l’endroit de ces personnes.  Pour lui, c’est  l’espoir qui fait vivre  et  le gouvernement prend des mesures pour qu’un jour, elles  puissent retrouver leurs différentes localités. « Nous travaillons à cela » a-t-il déclaré. Il a, par ailleurs, invité tous les burkinabè à un élan de solidarité. « Que cette valeur  ne fasse pas  défaut. Surtout les  populations de Kongoussi qui les   accueillent, ont  la responsabilité de les  accompagner au quotidien. Ce n’est que par  la cohésion sociale et le  vivre ensemble  que nous pourrons reconquérir les zones qui  sont aujourd’hui  en difficulté » a-t-il soutenu. Les déplacés, eux, ont saisi cette occasion pour égrener quelques doléances notamment celles de l’accès aux soins, à  l’alimentation, à la sécurisation du site et à  l’insuffisance des tentes. Et le Premier ministre de répondre que le gouvernement  va  travailler progressivement pour y remédier. L’hôte du jour est venu les mains chargées car il a remis  des tonnes  de vivres de maïs   aux déplacés.

Fleur BIRBA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.