Gestion des données liées au COVID-19 : Une solution informatique offerte au CORUS

Ici, la réception officielle du logiciel.

L’entreprise spécialisée dans le développement de solutions informatiques CROMMIX a fait don d’un logiciel de gestion des données au Centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires (CORUS), le jeudi 23 avril 2020.

La lutte contre le coronavirus passe également par l’usage d’outils techniques de qualité capables d’assurer une efficacité dans le suivi et la gestion des données. Pour coller à cette réalité, le directeur général de l’entreprise spécialisée dans le développement de solutions informatiques CROMMIX a offert, le jeudi 23 avril dernier, un DMS, un logiciel de gestion des officines au Centre des opérations de réponse aux urgences sanitaire (CORUS).

Un outil qui, selon Salam Ouédraogo, représentant le ministère de la Santé, va beaucoup aider à l’opérationnalisation du CORUS. Il a salué l’engagement citoyen de l’entreprise donatrice et rassuré que les goulots d’étranglement au niveau des différents magasins seront levés. « Ce logiciel va nous permettre de gérer plus efficacement nos stocks », a-t-il conclu.

Pour le responsable de la commission logistique de la cellule de riposte au COVID-19, Robert Sawadogo, le logiciel a été testé deux semaines avant d’être adopté. Les résultats de cet usage en amont sont, selon le Dr Sawadogo, reluisants. Il a indiqué que le CORUS est confronté à un flux ininterrompu d’informations de toutes sortes.

Ainsi, il se réjouit du fait que le logiciel va aider dans la transparence, la traçabilité et la cohérence dans les opérations. « Après les deux semaines d’utilisation, nous retenons une bonne impression du logiciel », a déclaré M. Sawadogo. Pour le donateur, Issoufou Seynou, directeur général de CROMMIX, le DMS est un logiciel de dernière génération. Il a une valeur numéraire de près d’un million et demi.

« C’est un logiciel bien connu dans le domaine de la pharmacie que nous avons adapté, selon la demande du CORUS. Car dans pareille crise sanitaire, le plus important, c’est d’avoir l’information fiable », a-t-il indiqué. Ainsi, c’est un logiciel capable de traiter plusieurs stocks que le Centre des opérations a officiellement réceptionné pour renforcer son dispositif de riposte.

Wanlé Gérard COULIBALY

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.