« Qu’ils me haïssent ! Pourvu qu’ils me craignent ! » (Néron)

« Si tu ne peux…, si tu ne peux…remets ton sabre aux femmes ! Elles te monteront le chemin de l’honneur !… » (Epopée du Mandingue). Depuis la nuit des temps des peuples, on nous apprend que le pouvoir politique se cède rarement de gaité de cœur.
Quand il n’est pas retiré des affrontements meurtriers ! Dans nos pays de misères diverses, il existe possiblement un virus hostile aux démarches démocratiques du changement.
Celui qui « en a fini » avec les papiers des Blancs n’a pas besoin des « compétences » du marabout pour mystifier les électeurs. Et celui qui a su ou pu ( ?!) éviter la place du mort dans un avion voici quelques années peut aujourd’hui faire du « saute-montagnes, et saute-mers » avec ces « pirogues du ciel » (métaphore bambara) pour échapper à la prison des humains avec ; ces jours, l’espoir d’un fauteuil présidentiel ! Sait-on jamais, avec ces hommes de couleur-là !?…qui n’ont jamais fini d’étonner le monde.

Mounir

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.