Education nationale: des syndicats favorables à un rattrapage de l’année écoulée

Des syndicats de l’éducation et de la santé ont, au cours d’une conférence de presse, le mardi 8 septembre 2020 à Ouagadougou, invité le gouvernement à tout mettre en œuvre pour que l’année scolaire qui débute soit apaisée.

Seize syndicats de l’éducation et de la santé réunis au sein du G16 ont invité le gouvernement à doter toutes les structures éducatives de matériel de protection contre la COVID-19, pour éviter que ces temples du savoir ne deviennent des pools de contamination de la maladie à coronavirus. Ils l’ont fait savoir, le mardi 8 septembre 2020 à Ouagadougou, au cours d’une rencontre avec les hommes de médias. Pour cette rentrée scolaire, ils ont appelé les autorités à tout œuvrer que l’année scolaire soit apaisée afin que les lacunes créées par la fermeture des classes pour raison de la COVID-19 soient comblées. Pour ce faire, ils sont favorables à l’organisation d’une session de rattrapage des cours avant le démarrage de la nouvelle année. Pour un climat apaisé, a indiqué leur porte-parole, Anatole Zongo, le gouvernement doit satisfaire les préoccupations des travailleurs et tenir ses engagements. Selon lui, il est impératif d’ouvrir incessamment le dialogue avec toutes les organisations syndicales pour régler définitivement la question de l’IUTS. Il a, en outre invité à procéder à la correction de tous les avancements et bonification d’échelon sans trop d’exigences. Car, des milliers d’agents de l’éducation ne peuvent pas présenter des notes de 2018 et 2019 du fait de l’insécurité dans certaines zones. Au niveau de la santé, le G16 a exigé l’adoption du statut particulier afin de résoudre les problèmes de carrière et l’accélération de la mise en œuvre de la Fonction publique hospitalière. Le G16 s’est félicité de son implication, qui a permis de parachever l’année scolaire 2019/2020 et a exprimé sa satisfaction pour les résultats engrangés aux examens de fin d’année. Pour preuve, a relevé M. Zongo, le CEP a enregistré un taux de succès de 66% contre 55% en 2019 et le Baccalauréat est passé de 36,92% en 2019 à 39,35% d’admis cette année. Que pensez-vous de la comparution de Bassolma Bazié devant le conseil de discipline le 16 septembre2020?
Le G16 a refusé de se prononcer. « M. Bazié, tout le monde le sait, est un agent intègre. A l’issue du conseil de discipline, nous allons nous prononcer et donner la conduite à tenir », a laissé entendre, un des conférenciers, Pierre Zangré.

Adama SEDGO
Adnan SIDIBE
(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.