Soutien aux personnes vulnérables : l’épouse du chef de l’Etat, Sika Kaboré, offre des vivres à 200 familles

L’épouse du chef de l’Etat, Sika Kaboré a remis, hier jeudi 10 septembre 2020, des vivres à 200 familles du quartier Yamtenga dans l’arrondissement 11 de Ouagadougou.

L’épouse du chef de l’Etat, par ailleurs présidente de la Fondation Kimi, Sika Kaboré, apporte sa contribution aux efforts du gouvernement pour juguler les effets de la crise de la COVID-19. C’est pourquoi, elle a demandé et obtenu de son partenaire allemand, la Fondation Merck, une somme d’environ 5,5 millions FCFA (10 mille dollars) pour soutenir 200 familles en kits alimentaires. Hier jeudi 10 septembre 2020, ce don a été remis aux populations vulnérables de Yamtenga, quartier périphérique Est de Ouagadougou dans l’arrondissement 11. Ainsi, chaque bénéficiaire est reparti avec du riz, de l’huile, de la sardine et du savon, d’une valeur estimée à 22 500 FCFA.
Pour la donatrice, Sika Kaboré, cette aide est destinée soutenir les personnes défavorisées qui dépendent d’une paye journalière et qui sont affectées par l’impact de la COVID-19, afin que ceux-ci puissent participer au développement du pays. «Votre autonomisation et votre bien-être me tiennent à cœur.

C’est pourquoi, je vous manifeste mon soutien, en apportant ce don en ces moments difficiles », a-t-elle lancé à l’endroit des bénéficiaires. Car, a-t-elle indiqué, les manques et les besoins à combler sont nombreux dans le domaine du social au Burkina. Elle a, de ce fait, appelé les bonnes volontés à faire des gestes pour soulager un tant soit peu tous ceux qui sont dans le besoin. «Pour sauver une vie, pour redonner le sourire à toute une famille, il n’existe pas de petite contribution. Tous les dons comptent et de nombreuses personnes en ont besoin », a-t-elle laissé entendre. Mme Kaboré a rassuré de son engagement à trouver toujours les moyens pour venir en aide aux plus démunis. Tout en traduisant sa reconnaissance à la Fondation Merck pour sa disponibilité à l’accompagner, elle a émis le vœu que le partenariat connaisse une évolution fructueuse pour le bien-être des Burkinabè.

La représentante des bénéficiaires, Blandine Yaméogo, a traduit ses remerciements à la donatrice pour cette marque de solidarité. Pour elle, cette aide est la bienvenue car, elle permettra à des familles de s’offrir un repas. Elle a souhaité que d’autres volontés leur viennent au secours puisque le besoin est énorme. Quant à la secrétaire générale de la coordination régionale des femmes du Centre, Edwige Nikièma, elle a rappelé que la donatrice n’est pas à son premier geste. Face aux inondations qui ont fait de nombreux sans-abri, elle a invité Mme Kaboré a intercédé auprès du gouvernement pour que des solutions urgentes soient trouver aux problèmes des populations qui vivent dans la vulnérabilité.

Pour le représentant du maire de l’arrondissement 11, Kibsa Harouna Ouédraogo, ce geste vient apporter un soulagement pour les personnes démunies qui vivent dans l’arrondissement 11.

Adama SEDGO
Malata COULIDIATI
(stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.