Primature: Christophe Joseph Marie Dabiré reconduit

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a été reconduit dans ses fonctions par le président du Faso. L’annonce a été faite au journal télévisé de 20 heures de la Radiotélévision du Burkina (RTB), hier mardi 5 janvier 2021, par le secrétaire général du gouvernement, Stéphane Sanou. Le chef du gouvernement devrait, de toute évidence, former rapidement son équipe et prendre en main la mise en œuvre du programme du chef de l’Etat, qui entame un second mandat. Ce programme se décline en dix grands chantiers. M. Dabiré, qui a déjà la maîtrise de l’appareil gouvernemental, devra s’attaquer à plusieurs défis, dont la lutte contre l’insécurité, la réconciliation nationale, la réforme de l’administration, l’emploi des jeunes et des femmes et l’amélioration du rendement du secteur privé. Nommé premièrement le 21 janvier 2019, le locataire du Palais de Koulouba doit sa reconduction aux efforts consentis pour garder le pays sur les rails, dans un contexte d’attaques terroristes quasi-quotidiennes. De l’avis de certains observateurs, M. Dabiré aura surtout réussi, entre autres, à apaiser la fronde sociale, à maintenir l’économie nationale à un niveau appréciable et à relever le défi de l’organisation des élections couplées du 22 novembre 2020, quand certains prévoyaient le chaos. Christophe Joseph Marie Dabiré, 73 ans, économiste de formation, a précédemment servi comme commissaire à l’UEMOA pour le compte du Burkina Faso. Il était à la tête du Département du marché régional, du commerce, de la concurrence et de la coopération (DMRC), au sein de l’institution sous régionale. Le chef du gouvernement a été député à l’Assemblée nationale et plusieurs fois ministre. Il est décrit comme un « homme du sérail et de terrain » et un « politique averti ».

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.