Sensibilisation des parties prenantes au Droit d’auteur : L’axe 1 de la campagne lancé à Gaoua

La campagne de sensibilisation des parties prenantes du droit d’auteur a débuté, le samedi 22 mai 2021 à Gaoua, dans la région du Sud-Ouest.

Initié par le Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA), l’axe 1 de la campagne de sensibilisation des parties prenantes du droit d’auteur se déroulera, du 21 au 29 mai 2021, dans la région du Sud-Ouest, sous le thème : « Importance du droit d’auteur dans le développement socioéconomique du Burkina Faso ». Le top de départ des activités a été donné, le samedi 22 mai 2021 dans la cité de Bafudji. « Gaoua est très symbolique au regard de son histoire particulière dans l’écosystème burkinabè et du nombre important d’utilisateurs d’œuvres de l’esprit qui y résident.

En compagnie de l’ambassadrice du droit d’auteur, Augusta Palenfo, qui est originaire de la localité, notre objectif est également de dissiper toutes les incompréhensions et autres formes de résistance liées au paiement de la redevance du droit d’auteur », a expliqué le Directeur général (DG) du BBDA, Wahabou Bara. Accompagnés d’agents du BBDA, et de l’ambassadrice du droit d’auteur, Augusta Palenfo, des volontaires du Programme national de volontariat au Burkina Faso (PNVB), ont parcouru, dans la matinée du samedi 22 et dimanche 23 mai 2021, les différents secteurs de la
« cité de Bafuji », en vue d’identifier et de sensibiliser les parties prenantes du droit d’auteur.

A toutes les étapes, les volontaires, sous le regard bienveillant des techniciens du BBDA, ont présenté le BBDA, ses missions et les devoirs des utilisateurs d’œuvres de l’esprit. Après les discussions, la plupart des parties prenantes ont fourni les renseignements nécessaires avant d’être ajoutés à la liste des utilisateurs de la région du Sud-Ouest. C’est, entre autres, le cas de Omar Kanazoé (Etablissement Telecom Zood Nooma Kanazoé et Frères, au secteur 6 et de Kouakou Youl, tenancier de maquis, au secteur 1 de Gaoua. « Un artiste doit vivre pleinement de son art.

Mais, je ne savais pas que je devais payer une redevance. Après cette sensibilisation, je vais désormais m’inscrire dans cette dynamique », a promis M.Youl. Gérant du maquis le « Jardin du Maire », au secteur 1, Loula Palenfo s’est, d’abord, montré réticent, croyant
« avoir affaire aux agents des impôts ». Visiblement,
« convaincu », après les explications des volontaires, et de l’agent du BBDA, Aziz Barro, il a, ensuite, volontiers, renseigné la fiche de renseignement du BBDA et apposé sa signature.

Accroître les recettes

L’objectif est de donner, a confié la Directrice régionale de l’Ouest du BBDA, Minata Soma, la bonne information aux différents utilisateurs. « La redevance n’est pas une taxe. Elle est plutôt une contrepartie financière qui doit revenir à l’artiste afin de lui permettre de s’épanouir et de vivre dignement de son art », a précisé Mme Soma. Avec le concours de son partenaire, la BRAKINA/SODIBO, le BBDA ambitionne d’élargir l’assiette de la recette des droits d’auteurs en collectant une manne financière issue de la consommation de la
« Brakina », en vue de renforcer le Fonds de promotion culturelle (FPC).

En collaboration avec la BRAKINA/ SODIBO, l’équipe du BBDA a ainsi organisé, dans la soirée des 22 et 23 mai 2021, des animations-sensibilisations respectivement aux maquis « Le Verger » et le « Provincial ». Dans le second lieu cité, la clientèle a participé aux jeux des questions- réponses sur les missions du BBDA, et le droit d’auteur avec en toile de fond un concours de danse entre des clients et l’ambassadrice du droit d’auteur, Augusta Palenfo. Dans la même veine, il a été également initié, le samedi 22 mai 2021, un concert à la place de la Nation (ex-place de la Révolution).

Elle a vu la participation de l’ambassadrice du droit d’auteur, Augusta Palenfo et d’autorités administratives dont la Directrice régionale de la Culture, des Arts et du Tourisme du Sud-Ouest, Séraphine Somé, et bien d’autres invités. Pendant plus de trois heures d’horloge, le podium a vu défiler uniquement des artistes et formations musicales de la région du Sud-Ouest. Une rencontre d’échanges avec les acteurs culturels de la région du Sud-Ouest a constitué, le lundi 24 mai 2021, le clou des activités de cette première partie de l’axe 1 de la campagne de sensibilisation des parties prenantes du droit d’auteur.

Avant de répondre aux diverses préoccupations de leurs hôtes, le DG du BBDA, et son équipe se sont appesantis, à travers quatre communications, sur les droits d’auteur, les droits voisins, la loi n°048-2019/AN et ses décrets d’application, le nouveau règlement de répartition adopté le 8 octobre 2020. Quelques heures plus tôt, une délégation du BBDA a effectué une visite de courtoisie chez les leaders coutumiers et religieux de la région…
La seconde partie de l’axe 1 de cette campagne va concerner, du 26 au 29 mai 2021, les villes de Kampti, Diébougou et Dano.

W. Aubin NANA
nanaubin@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.