Performances démocratiques au Burkina : Le NDI dresse un bilan positif au chef de l’Etat

La directrice-résidente de NDI-Burkina, Aminata Faye Kassé, a exprimé sa reconnaissance au président Roch Marc Christian Kaboré et à l’ensemble des collaborateurs de NDI-Burkina.

Admise à faire valoir son droit à la retraite, la directrice-résidente de National democratic institute (NDI) au Burkina Faso, Aminata Faye Kassé, quitte la tête de la structure. Le mardi 29 juin 2021, au cours d’une audience avec le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, elle a présenté les acquis de 17 ans de service au pays des Hommes intègres.

En fin de mission, la directrice de l’Institut national démocratique pour les affaires internationales (NDI), la Sénégalaise Aminata Faye Kassé, a été reçue par le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, le mardi 29 juin 2021, au palais de Kosyam. La visiteuse a indiqué avoir bien accompli sa mission parce qu’elle a bénéficié d’une équipe « dynamique » et un peuple « intègre ». « Je suis venue exprimer ma reconnaissance personnelle et celle de ma structure au président du Faso et au peuple burkinabè avec lequel nous avons travaillé inlassablement durant 17 ans », a-t-elle dit.

Aussi, elle a précisé qu’elle ne sera pas redéployée dans un autre pays, car dit-elle, elle doit faire valoir son droit à la retraite. « Nous avons eu un riche séjour au Burkina Faso avec à la clef, un parterre de formations notamment dans les domaines du civisme, de la démocratie, de la gestion de conflits. Nous avons également pris une part active aux différentes échéances électorales qui se sont déroulées dans le pays, aussi bien sur le plan participatif que technique », s’est réjouie Mme Faye. Selon elle, plusieurs activités ont été menées dans des programmes différents au cours de son mandat.

Elle a donc salué « l’abnégation de tous les acteurs » qui a permis au NDI de réussir sa mission de renforcement de la démocratie, de formation des femmes leaders engagées en politique et qui sont responsabilisées dans des partis ou formations politiques en ce qui concerne leur participation active aux affaires politiques et au développement endogène. « Avec les structures juridiques et les parlements des pays du Liptako Gourma, nous avons beaucoup œuvré dans le sens de forger une démocratie durable et une large prise en compte du genre dans les importants cercles de décision », a indiqué la directrice sortante de NDI-Burkina.

D’un point de vue global, Aminata Faye Kassé a soutenu que le NDI se réjouit des performances acquises en termes d’amélioration de la transparence dans la gestion publique, de promotion et de sensibilisation à la cohésion sociale et la sécurité dans les zones fragilisées par le terrorisme (région du Sahel, du Nord, de l’Est). Le remplaçant de Aminata Faye Kassé viendra de la Côte d’Ivoire pour poursuivre les chantiers.

Wanlé Gérard COULIBALY

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.