IVe sommet sur la Grande Muraille verte : près de 100 millions ha de terre à restaurer

Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a participé par visioconférence au IVe sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Agence panafricaine de la grande muraille verte, le jeudi 2 décembre 2021 à Ouagadougou.

Le fonctionnement du secrétariat exécutif a été l’un des points soumis à l’examen des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Agence panafricaine de la grande muraille verte, lors du IVe sommet. Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a pris part à la rencontre par visioconférence, le jeudi 2 décembre 2021.

Le ministre de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique, Siméon Sawadogo, qui a fait le point de la rencontre a souligné que les chefs d’Etats ont réaffirmé l’importance de la grande muraille verte qui va de Djibouti à Dakar. Il a rappelé qu’il s’agit d’un instrument que l’Union africaine (UA) a mis à la disposition des Etats pour lutter contre la déforestation et restaurer les écosystèmes.

Pour ce faire, il a relevé que la conférence a prévu de restaurer près de 100 millions d’hectares de terre et de travailler à « séquestrer » 250 millions de tonnes de dioxyde de carbone (CO2). Il est aussi attendu, a-t-il poursuivi, 10 millions d’emplois à travers la mise en œuvre de ces activités. M. Sawadogo a signifié que, les chefs d’Etat ont été invités à travailler afin que l’Agence panafricaine de la Grande Muraille verte soit un instrument de mise en œuvre des activités.

Ce qui va permettre aux agences au niveau national d’être des structures d’exécution sur les financements extérieurs qui ont été annoncés par les partenaires techniques et financiers, a-t-il précisé. A l’en croire, les chefs d’Etat ont, en outre, recommandé au cours du sommet, la mise en œuvre des engagements financiers. « Ils ont préconisé que l’apport au niveau international soit fait sur la base des subventions et des dons afin de ne pas alourdir les crédits des Etats », a-t-il rapporté. Il a par ailleurs annoncé que le Nigeria a été retenu pour abriter la prochaine conférence. Il a également informé que le Président du Nigeria, Muhammadu Buhari, a été élu président de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Agence panafricaine de la Grande Muraille verte au cours de cette réunion. Un nouveau secrétaire exécutif a été également élu à cette réunion. Le ministre Sawadogo a présenté les félicitations du Burkina Faso aux nouveaux élus. « Cela a été une occasion pour le président du Faso de traduire à ses pairs l’engagement du Burkina dans la mise en œuvre des recommandations issues de la rencontre », a-t-il fait savoir.

Aly SAWADOGO

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.