Le Conseil des ministres tenu, le jeudi 13 juin 2019 au palais de Kosyam, a examiné plusieurs dossiers, dont l’acquisition d’ambulances au profit des communes du Burkina Faso.

Les conditions d’évacuation des malades vers les formations sanitaires vont connaître une amélioration grâce à une dotation des communes urbaines et rurales en ambulances. En effet, le Conseil des ministres du 13 juin 2019 a adopté le rapport relatif aux résultats de la finalisation des négociations avec le partenaire Fidelis Finances pour l’acquisition de 300 ambulances équipées au profit du ministère de la Santé. Selon le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango, porte-parole par intérim du gouvernement, ces acquisitions devraient permettre de doter l’ensemble des communes du Burkina Faso d’ambulances et les villes de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso d’ambulances de type SAMU (Service d’aide médicale urgente). «Ces investissements sont en phase avec les engagements du président du Faso dont l’objectif est de renforcer le dispositif d’évacuation des malades vers les formations sanitaires appropriées», a-t-il justifié. Au ministère de la Justice, c’est le rapport sur la mise en œuvre du plan d’action national de lutte contre l’apatridie au Burkina Faso 2017-2024 qui a été examiné par le conseil. La mise en œuvre de ce plan va permettre au gouvernement, en appui avec ses partenaires techniques et financiers, de mieux faire comprendre ce phénomène et d’engranger des acquis, foi du ministre Sango. De l’avis de ce dernier, l’application du plan sur le terrain a déjà permis la délivrance massive de 177 242 actes de naissance sur la période 2017-2018, de 172 990 certificats de nationalité burkinabè, la réalisation d’une étude préliminaire sur l’apatridie et ses risques dans les régions du Sahel, de l’Est, de la Boucle du Mouhoun, des Hauts-Bassins et du Centre. Au titre du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement, le conseil a adopté une ordonnance portant autorisation de ratification de la convention CBF conclue le 12 mars 2019 entre l’Etat du Burkina Faso et l’Agence française de développement (AFD), pour le financement du projet régional d’interconnexion électrique, dorsal Nord. Ce projet s’inscrit dans le cadre du système d’échange d’énergie électrique ouest africain. Il devrait permettre au Burkina Faso d’accroître l’offre d’énergie électrique à travers l’importation de 150 mégawatts en 2020. Il facilitera la connexion de 100 000 nouveaux abonnés au réseau de la SONABEL dans 150 localités. Le ministre en charge de la culture a fait savoir que son collègue de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation a informé le conseil des dispositions prises pour l’organisation du Baccalauréat, session de 2019 qui se tiendra, du 21 juin au 9 juillet prochain. Le nombre de candidats s’élève à 110 508 dont 40,74% de filles. Le secrétaire général du gouvernement et du Conseil des ministres a fait part à l’exécutif de la tenue de la 27e session de l’Assemblée générale des sociétés d’Etat, prévue les 20 et 21 juin prochain.

Beyon Romain NEBIE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.