Le Premier ministre de la Serbie, Ana Brnabić, a exprimé la compassion et la solidarité de son peuple au Burkina Faso par rapport aux attaques terroristes, le mardi 11 juin 2019, en marge de la 108e Conférence internationale du travail à Genève.

«Au nom du peuple serbe et en mon nom propre, j’aimerais exprimer mes condoléances au peuple burkinabè pour la tragédie d’Arbinda ayant occasionné une vingtaine de morts et des blessés». C’est le message de compassion que le Premier ministre Serbe, Ana Brnabić, a adressé au Burkina Faso, le mardi 11 juin 2019, à Genève.
Pour elle, la rencontre de Génève est un «pas de plus» qui permettra, à terme, de bâtir une coopération économique solide avec le pays des Hommes intègres. Elle a également rappelé que la Serbie, ancien état de la République fédérative socialiste de Yougoslavie, a traversé une période sombre et travaille à s’imposer dans le concert des nations. «Aujourd’hui on essaie de rétablir les relations avec les pays africains», a-t-elle déclaré.
Elle a promis d’œuvrer au développement de la coopération dans les domaines de l’industrie, de l’économie et de l’éducation à travers l’octroi de bourses d’études.
«Ce n’était pas le premier contact avec le Burkina, notre ministre des Affaires étrangères a déjà effectué une visite l’année dernière», a rappelé Mme Brnabić. Elle a été portée à la tête de l’exécutif serbe en 2017, pour ses qualités personnelles et ses compétences professionnelles.
Le Premier ministre est aussi connue comme l’une des plus grandes personnalités publiques serbes assumant son homosexualité.

Aimé Mouor KAMBIRE
(Depuis Genève)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.