La finale de la 2e édition de la coupe du directeur général des impôts en volley-ball se disputera, demain samedi 15 juin sur le terrain de la Fédération burkinabè de volley-ball sis à l’Institut des sciences du sport et du développement Humain (ISSDH), à Ouagadougou.

Lancé le 9 mars dernier, la 2e édition de la coupe du directeur général des impôts en volley-ball connaîtra son apothéose, demain samedi 15 juin, sur le terrain de la fédération burkinabè de volley-ball sis à l’Institut des sciences du sport et du développement humain (ISSDH) à Ouagadougou. La finale en dames, qui va entamer les hosti-lités, mettra aux prises l’AS Douanes avec l’Union sportive des Forces armées (USFA). Celle en hommes sera indécise entre l’USFA et l’AS Post. Chacun des vainqueurs, en plus du trophée, des deux jeux de maillots et des ballons empochera 300 000 FCFA. Organisé par la ligue du Centre de volley-ball, la compétition a regroupé 8 équipes en homme et quatre en dames. Expliquant les raisons qui ont milité à la naissance de cette coupe, le président de ladite ligue Lassina Traoré (lui-même agent des impôts) a jugé que son premier soutien depuis qu’il a été porté à la tête de la ligue ne pouvait être que le premier responsable des impôts. C’est ainsi que la requête de sa ligue auprès de la direction des impôts a été acceptée. Pour lui, cette compétition est aussi un cadre offert à la direction des impôts de faire passer des messages. Lassina Traoré a apprécié positivement le niveau d’ensemble de la coupe qu’il a jugé «très relevée». Les équipes savent qu’il y a quelque chose à prendre dans cette coupe. Elle constitue aussi une préparation pour elles en perspective du championnat national», a-t-il laissé entendre. Le président de la ligue du Centre a lancé un appel aux amoureux du volley-ball à sortir massivement soutenir et les finalistes et le donateur «car des occasions pareilles ne courent pas les rues».

Yves OUEDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.