Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a inauguré, le jeudi 5 décembre 2019, le Centre hospitalier régional de Ziniaré, d’une capacité de 300 lits avec possibilité d’extension. Bâti sur une superficie de 25 hectares, l’infrastructure offre les services d’un hôpital de son rang.

Les 949 000 habitants de la région du Plateau central ont désormais un Centre hospitalier régional (CHR) à leur disposition, à Ziniaré, avec une capacité de 300 lits, extensible. Ils pourront y bénéficier de prestations notamment en matière d’urgences chirurgicales et médicales, de gynéco-obstétrique, de pédiatrie, d’ophtalmologie, d’ORL, d’odontostomatologie et de médecine générale. Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a inauguré l’infrastructure, le jeudi 5 décembre 2019. Le gouverneur de la région du Plateau central, Fatoumata Benon, a salué le rapprochement des services sanitaires de haut niveau des populations. Elle a souhaité que du fait de la proximité avec le futur aéroport de Donsin, le nouveau CHR soit doté d’un service de grands brûlés et d’un héliport pour parer à toute éventualité.

La transformation de la nouvelle infrastructure en Centre hospitalier universitaire (CHU) est déjà un vœu de la gouverneure de la région. Sur ce point, le ministre de la Santé, Claudine Lougué, a confié que des dispositions sont déjà prises par son département pour faciliter cette mutation. « Des études pour la phase complémentaire du projet de CHR visant la construction des services spécialisés ont été faites et le financement de cette phase est en cours de mobilisation auprès de nos partenaires qui se sont engagés à ce qu’elle soit une réalité en 2020 », a-t-elle ajouté. La nouvelle formation sanitaire est construite suivant les exigences d’un hôpital moderne, d’après le chef du département de la Santé. Le CHR a coûté près de 15 milliards F CFA à la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) et au Fonds de l’OPEP pour le développement international qui ont cofinancé les travaux et les équipements, a révélé Pr Lougué. Elle a invité le personnel de l’hôpital et les populations du Plateau central au bon entretien du joyau, bâti sur une superficie de 25 hectares (ha).

Deux ambulances et un minibus présentés à la cérémonie d’inauguration, font partie des équipements du CHR. La visite de quelques services de l’hôpital par le président du Faso a constitué le point d’orgue de la cérémonie d’inauguration.

Jean Philibert SOME


 

« En matière de santé, il n’y a jamais de succès complet», le président du Faso
C’est une infrastructure qui était attendue. En matière de santé, il n’y a jamais de succès complet. Nous devons nous battre quotidiennement pour que les populations aient des soins de qualité et essayer de rapprocher autant que possible, les centres de santé des populations. Le joyau est un bel ouvrage aussi dans sa conception architecturale que dans les équipements qui sont en train d’être installés. Je félicite ceux qui ont travaillé à sa réalisation… Je salue tout le personnel de l’hôpital, dévoué à rendre service aux populations. Je demande à ces populations de bien entretenir l’ouvrage. Le souhait de la transformation de ce CHR en CHU a été entendu. Des discussions sont déjà engagé avec nos partenaires, la BADEA et l’OFID, qui sont engagés à poursuivre les travaux pour la mutation. Je souhaite que cet hôpital apporte beaucoup plus de soins de qualité à l’ensemble des populations de la région.
Encadré : Présence française au Sahel

« Il y a des choses à clarifier dans nos relations », selon Roch Marc Christian Kaboré

Nous avons été invités à discuter. Lorsque nous aurons fini de discuter, je vous dirai notre point de vue sur cette question. En tout état de cause, il est certain que de part et d’autre, il y a des choses à clarifier dans nos relations. De ce point de vue, je ne peux pas m’hasarder à répondre au contenu de déclarations du président Macron, dont je n’ai pas la quintessence.

Propos recueillis par P.S

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.