Coopération sino-burkinabè : le bitumage de la route Banfora-Gaoua en discussion

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a reçu en audience, le mardi 16 juin 2020, l’ambassadeur de Chine au Burkina Faso, Li Jian. Les deux personnalités ont fait un tour d’horizon de la coopération bilatérale en matière d’infrastructures routières.

Le Burkina Faso et la Chine ont, en cours de discussion, des projets de routes à réaliser au pays des Hommes intègres. Pour approfondir les échanges, le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a reçu en audience, l’ambassadeur de Chine au Burkina Faso, Li Jian, le mardi 16 juin 2020. A sa sortie d’audience, le diplomate chinois a expliqué que les échanges ont permis de discuter et d’évaluer les grands projets, notamment celui du bitumage de la route Banfora-Sidéradougou-Gaoua. « Au terme des échanges, nous avons gardé une très bonne perspective pour la réalisation de cette route », a précisé Li Jian. Sur le sujet, le ministre des Infrastructures, Eric Bougouma, a estimé que le bitumage de l’axe Banfora-Sidéradougou-Gaoua-Batié, revêt une « importance particulière » dans le programme du président Roch Marc Christian Kaboré.

« La phase des études techniques a été achevée y compris les études qui ont été reprises par le groupe China road and bridge corporation (CRBC) identifié pour exécuter le projet. Nous avons également fait la discussion financière au niveau national entre le Groupe et le gouvernement et une requête a été adressée par le ministre en charge des finances à l’ambassadeur de Chine au Burkina Faso », a fait savoir M. Bougouma. Le Premier ministre, foi du ministre des Infrastructures, a demandé au diplomate chinois d’être le porte-parole du gouvernement burkinabè auprès des autorités de l’Empire du milieu, en vue de diligenter ce projet afin qu’il connaisse un début d’exécution.

« Le projet, tel qu’il a été conçu, sera une route de bonne qualité, avec une structure renforcée en litho-stabilisation et un revêtement en béton bitumineux », a-t-il précisé, ajoutant que d’autres projets comme l’autoroute Ouagadougou-Bobo-Dioulasso ont été évoqués. Faisant le bilan des deux premières années de la reprise des relations diplomatiques entre les deux pays, l’ambassadeur chinois les a qualifiées d’amicales, de fraternelles et bénéfiques pour les deux pays. Il a aussi invité les Burkinabè à rester vigilants dans la lutte contre le coronavirus, avant d’annoncer qu’une quarantaine de respirateurs viendra au cours de cette semaine de la Chine pour aider le personnel soignant dans la lutte contre la pandémie et d’autres maladies infectieuses.

Abi OUEDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.