5e édition du festival « gninkassé » de volley-ball de Houndé : les garçons de Dori et les dames de Bobo remportent le tournoi

L’Association sportive du Tuy (AS-Tuy) a organisé, du 25 au 30 août 2020, la 5e édition du festival « gninkassé » de volley-ball dans la ville de Houndé. Le volley-ball club de Dori en hommes et l’AS LONAB de Bobo en dames ont terminé sur la plus haute marche du podium.

La 5e édition du festival « gninkassé » s’est tenue, du 25 au 30 août 2020, à Houndé. Initiée par l’Association sportive du Tuy (AS-Tuy), la présente édition a été parrainée par le député-maire, Dissan Boureima Gnoumou.
Le festival comprend deux volets essentiels, à savoir le volet sportif et le volet culturel.
Pour les organisateurs, ce festival se veut un tremplin d’émulation pour les jeunes à travers le Burkina, voire au-delà. Cette année, la compétition de volley-ball, activité phare du festival, a réuni 15 équipes (9 en hommes et 6 en dames) issues de Houndé, Bobo-Dioulasso, Banfora, Dédougou, Ouagadougou, Koudougou, Ouahigouya, Gaoua et Dori.

Durant deux jours (les 28 et 29 août), les équipes ont rivalisé de talents et d’ardeur dans les matchs éliminatoires pour la qualification en finale.

La finale dame, a opposé l’AS LONAB de Bobo à l’AS Phœnix de Ouahigouya. Les filles de Bobo, plus expérimentées et entreprenantes, s’imposent sur le score de 2 sets à 0.
La finale la plus attendue a opposé chez les hommes, le volley-ball club de Dori à l’AS Germinal de Koudougou. Les deux équipes ont produit du beau jeu et du spectacle. Mais, au terme du match, les garçons venus de Dori l’emportent par 2 sets contre 1. Les équipes championnes ont, chacune, reçu un trophée et une enveloppe. Quant aux formations classées 2e, 3e, et 4e, elles ont, chacune, bénéficié d’une attestation et de gadgets.
Les vainqueurs issus des compétitions des jeux de société (carte, dame, scrabble,..) ont, également, été primés. Pour sa part, le président du comité d’organisation, Sansan Léger Somé s’est dit « très satisfait » du dénouement du festival.

Il a, ainsi, remercié les partenaires du festival grâce à l’accompagnement desquels cette 5e édition a pu se tenir, malgré les « énormes » difficultés. Le parrain, Dissan Boureima Gnoumou a remercié les organisateurs tout en les encourageant à tenir le flambeau de ce festival « très haut » de sorte que la ville de Houndé soit une référence en matière de sport de main en particulier et de sport de façon générale.

Pour rappel, le festival « gninkassé » avait débuté dans l’enceinte du Centre populaire des loisirs (CPL) de Houndé par une rue marchande. Tout au long du festival, les stands bien achalandés des exposants y ont drainé du monde à la découverte des mets locaux et autres produits transformés.

Babou Eric BAZIE AIB/Tuy

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.