Développement personnel : Des jeunes leaders engagés à impacter leur génération

Africa New Leaders Group a organisé les 29 et 30 août 2020 à Ouagadougou, l’académie de développement personnel, leadership Africain et entrepreneuriat.

Pendant 48 heures, environs 70 participants venus de Ouagadougou, Dédougou, Fada N’Gourma, Kaya, ont  pris  part à l’académie de développement personnel, leadership africain, entrepreneuriat et emplois (ADLAE).  Trois modules ont été développés au cours de cette rencontre. Il s’agit du développement personnel, le leadership africain, entrepreneuriat et l’emploi. En effet, pour le directeur de l’académie, Zakaria Sawadogo, le développement personnel, le leadership et entrepreneuriat sont des domaines indispensables pour la réussite de l’individu. « Si le développement personnel concerne la croissance de l’individu, l’efficacité personnelle, le leadership vise la performance organisationnelle », a-t-il noté. Pour lui, pour mieux réussir en entrepreneuriat, il faut connaitre et appliquer certains principes du développement personnel et du leadership.

Quant au Président de l’union africaine des coachs professionnels, Dr Poussi  Sawadogo,  il a indiqué que l’académie est un espace d’échange de construction de jeunes dans la perspective qu’ils deviennent d’abord des solutions pour eux et par la suite lancer des initiatives qui peuvent concourir à construire leur communauté, à construire le Burkina Faso.

Il a affirmé que les deux jours d’interaction ont permis aux jeunes d’avoir des contenus théoriques, mais surtout de rencontrer des personnes qui agissent déjà sur le terrain et qui peuvent les appuyer, les orienter, les conseiller.

Pour sa part, le Directeur général de entrepreneuriat des jeunes, Ali Tonané a indiqué que l’académie de développement personnel fait du bon travail. Pour lui, la jeunesse d’aujourd’hui a besoin d’être formé pour s’affirmer et révolutionner  le monde.

A l’issue de ces deux jours de formation, des participants qui ont été satisfaits  se sont engagés à changer leur entourage et le monde. « Cette formation a été très riche pour moi et je crois que je vais déjà le mettre en application avec les jeunes que je forme », a déclaré Nikiema Bassiratou, conseiller d’éducation et de jeunesse permanente. Quant à André Sawadogo, philosophe entrepreneur et étudiant en master II, il a affirmé que cette formation vient à point nommé parce qu’en venant à cette académie, il avait deux projets que sont l’éducation, entrepreneuriat dans les écoles et le programme de recherche économique et social à l’esprit. Ce cadre lui a permis d’avoir des contacts pour mettre en place ces deux programmes.

Depuis sa création en juillet 2013, le cabinet de formation Africa New Leaders  Group (ANLG) s’est donné pour mission de mettre au service de l’Afrique, une nouvelle génération de Leaders, respectueux des valeurs africaines. Selon son directeur, cette mission s’inscrit en droite ligne des efforts des Etats africains en général et du Burkina Faso en particulier de faire des jeunes, de véritables acteurs du développement.

L’Académie DLAE qui est une école de de développement du capital humain a été initié par le cabinet ANLG. Elle est un cadre de formation et de coaching dans trois domaines que sont le développement personnel, le leadership africain, entrepreneuriat et l’emploi.

La première et la deuxième édition ont été respectivement organisées en 2014 et 2016 sous le nom de camp vacances. C’est à partir de la troisième édition, s’est baptisée « Académie ».

Wamini Micheline OUEDRAOGO

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.