Promotion de la cohesion sociale au Burkina Faso : L association Naaba abga apporte sa touche

L association Naaba abga a traduit, le vendredi 11 septembre 2020 à Ouagadougou, sa reconnaissance au parrain et certains partenaires de la 5e édition de son festival ( le vivre ensemble .

La promotion du vivre ensemble est aussi culturelle. C’est d’ailleurs l’objectif recherché par  l’association burkinabè de dance tradi-moderne dénommée Naaba abga.  Et c’est pour mener à bien cette promotion que l’association a initié  depuis 2014, le festival « le vivre ensemble ».

Déroulé cette année du 26 au 30 Aout 2020 à Ouagadougou sous le parrainage de El Hadj Diandé la a 5e édition du festival a été un grand succès selon M. Sayouba Guiré, son promoteur. Il l’a d’ailleurs affirmé, le vendredi 11 septembre 2020, à Ouagadougou au cours d’une cérémonie de remerciement au parrain de cette 5e édition de l’évènement. « En dépit des difficultés du contexte sécuritaire lié au Covid-19, le 5e festival : le vivre ensemble s’est bien déroulé. L’objectif de sensibiliser les populations sur la cohésion et le vivre ensemble est atteint, car ils ont massivement participé à cette édition. C’est l’occasion ici, pour moi de remercier le parrain qui nous a offert un podium de taille », s’est réjoui le promoteur Guiré.

Il estime que de même que, les burkinabè ayant subis le confinement avaient tous l’envi de se distraire d’où la massive participation à cette édition de 2020. A travers le festival, l’association Naaba-abga invite chaque burkinabè à se départir de la ségrégation  et prôner rien que la cohésion sociale, a invité M.  Guiré.

Pour marquer leur reconnaissance, au parrain de la 5e édition du festival, l’équipe de l’association a remise à El Hadj Diandé, un cadeau de remerciement. Chose satisfaisante pour le parrain Diandé.

Pour lui, les burkinabè ont vraiment besoin de la cohésion. « Le vivre ensemble nous en avons tous besoin pour éradiquer le problème ethnique dans notre pays. Il était de bon ton pour moi de soutenir le grand frère dans cette noble perspective. Avec ce geste, ils sont à féliciter », a-t-il déclaré.

Bon vent au festival et plus de force au promoteur et son équipe. Soutenu par SG du ministère en charge de la culture burkinabè Dr Lassina Simporé et Wali Barra DG du BBDA, l’association Naaba-abga a également traduit sa reconnaissance à leur endroit en leur dédiant chacun un tableau comme cadeau de remerciement.

Mamourou BENAO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.