« La place de Blaise Compaoré est au Burkina Faso », dixit KDO

KDO (casquette) faisant le tour de la place du 11-Décembre.

Le mouvement ‘’Agir ensemble’’ a organisé, le samedi 31 octobre 2020, à Kaya, son meeting d’ouverture de la campagne présidentielle et législative du 22 novembre prochain.

12 partis et mouvements politiques dont celui ‘’Agir ensemble’’ soutiennent la candidature à la présidentielle de Kadré Désiré Ouédraogo (KDO). Pour porter le prince de Boussouma à Kosyam, le soir du 22 novembre prochain, le Mouvement ‘’Agir ensemble’’ a lancé sa campagne électorale, le 31 octobre 2020, à Kaya. Organisé à la place du 11-Décembre, ce meeting d’ouverture a été rythmé par des discours, prestations d’artistes, louanges et slogans de soutien : ‘’KDO, victoire’’, ‘’KDO pour l’amour de la patrie’’ et ‘’Agir ensemble, victoire’’. Dans leur intervention, le retour des «exilés politiques» a été le maitre-mot des ténors du mouvement ‘’Agir ensemble’’.

«Notre pays a besoin de tous ses fils et filles pour son développement. Je ferai en sorte qu’il n’ait plus «d’exilés politiques» au Burkina Faso. La place de Blaise Compaoré est au Burkina Faso (…)», a lancé KDO. A l’entendre, le pays des Hommes intègres, est «assoiffé» d’un nouveau départ du fait de la crise sécuritaire et humanitaire, de la montée des conflits intercommunautaires et de l’agitation sociale. De ce fait, après avoir exprimé sa solidarité aux Personnes déplacées internes (PDI), l’ancien Premier ministre a présenté ses condoléances et compassions aux familles des victimes des attaques terroristes. «Nous allons nous battre pour un retour rapide des PDI dans leurs villages d’origine, afin de vivre en paix», a déclaré M. Ouédraogo.

Réconcilier les Burkinabè

Une foule de militants a manifesté son soutien au natif de Boussouma.

Devant ses ‘’amis politiques’’ : Léonce Koné, Boureima Badini, Salia Sanou, Jean Coulidiati et Rasmané Daniel Sawadogo et la diaspora burkinabè de la Côte d’Ivoire, du Gabon, du Sénégal et du Ghana, l’ex-président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a dévoilé les principaux axes de son projet de société. Il s’agit, entre autres, de ramener la paix et la sécurité au Burkina Faso, de réconcilier les Burkinabè, de restaurer l’autorité de l’Etat, de promouvoir un développement économique accéléré et d’insérer le Burkina Faso dans un monde moderne par l’intégration et le panafricanisme.

Kadré Désiré Ouédraogo a promis à tous les Burkinabè une carte d’identité biométrique de la CEDEAO, une fois élu président du Faso. Pour le directeur national de campagne de Kadré Désiré Ouédraogo, Salif Ouédraogo, de la présidence de Maurice Yaméogo à celle de Blaise Compaoré, d’énormes sacrifices ont été consentis donnant ainsi au Burkina Faso un label de référence mondiale en marque déposée. Malheureusement, ces acquis engrangés sont en déperdition du fait de l’occupation progressive du territoire national par des forces du mal.

C’est pourquoi, Salif Ouédraogo a estimé que les Burkinabè doivent agir ensemble pour que leur pays retrouve son image qui fait honneur aux ancêtres. Pour le coordonnateur régional de la campagne du mouvement ‘’Agir ensemble’’ du Centre-Nord, Adama Ouédraogo, par ailleurs candidat aux législatives (Sanmatenga), il a invité les populations du Centre-Nord à faire le meilleur choix le 22 novembre. «Faisons le choix du ‘’Grand Faso’’ qui est porté par KDO et son parti de la lumière, de la solidarité et de l’espoir, le mouvement ‘’Agir ensemble’’ pour le Burkina Faso», a-t-il laissé entendre.

A son tour, le représentant des jeunes du Centre-Nord, Boukaré Ouédraogo, a souligné qu’ils mèneront une campagne de porte-à-porte et de rue à rue, afin d’assurer une victoire à leur parti. C’est pourquoi, il a présenté leurs doléances qui se résument par le retour des PDI dans leurs villages d’origine et l’octroi de micro-crédits aux jeunes.

Emil Abdoul Razak SEGDA
Segda9emil@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.