11-Décembre au Centre-Nord :73 personnalités magnifiées

Les populations de la région du Centre-Nord ont célébré le 60 e anniversaire de l’accession du Burkina Faso à la souveraineté nationale et internationale, le vendredi 11 décembre 2020, à la place de défilé de Kaya.

Pour leur dévouement et engagement à servir la Nation burkinabè, des personnalités physiques et morales de la région du Centre-Nord ont été distinguées lors du 60e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso. Il s’agit de 73 récipiendaires dont 12 de l’ordre de l’Etalon (1 officier et 11 chevaliers), 27 de l’ordre de mérite burkinabè (1 officier et 26 chevaliers), 8 de l’ordre spécifique et 26 de l’ordre d’honneur des collectivités locales. Le cérémonial a été marqué par un défilé de 206 Forces de défense et de sécurité (FDS). Dans son intervention, le gouverneur de la région du Centre-Nord, Casimir Séguéda, a rendu hommage aux victimes des attaques terroristes, notamment le maire de Pensa, Souleymane Zabré, assassiné le 6 juillet 2020, avant de souhaiter prompt rétablissement aux blessés des attaques des forces du mal. Il a aussi salué la résilience des populations malgré la crise humanitaire et sécuritaire que connait sa région. «Cette crise n’a pas entamé la détermination des laborieuses populations à relever avec succès les défis du développement économique et social du Centre-Nord», s’est-il réjoui. Casimir Séguéda s’est dit satisfait des actions menées dans sa région au cours de l’année 2020. Parmi ces activités, il a retenu, entre autres, l’organisation de la Journée de plaidoyer pour le retour à l’école des enfants du Centre-Nord, victimes du terrorisme et de la Journée mondiale de lutte contre le SIDA tenue à Boulsa, la formation des acteurs sur la cohésion sociale, la prévention et la résolution des conflits et la tenue avec succès et dans la paix des élections couplées du 22 novembre dernier.  De ce fait, le gouverneur Séguéda a exprimé sa gratitude à l’endroit des FDS pour leur professionnalisme. La plupart des récipiendaires ont manifesté leur joie. C’est le cas de l’Instituteur certifié (IC), Sayouba Kargougou totalisant 26 ans de service. «Cela est plus qu’un honneur. C’est également une invite à travailler davantage pour mériter cette considération», a-t-il déclaré. Il a invité ceux qui n’ont pas encore vu leur mérite récompensé à la persévérance et au travail pour le développement du pays des hommes intègres.  Pour le chef de canton du Sanmatenga, le Naaba Koom, il s’agit d’un sentiment de satisfaction. «Il s’agit aussi d’un appel à redoubler d’efforts dans nos activités pour le développement du Burkina Faso», a-t-il ajouté.

Emil Abdoul Razak SEGDA

Segda9emil@gmail.comm

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.