Fête de l’indépendance dans le Centre-sud: un appel à plus de collaboration avec les forces de défense

La gouverneure du Centre-sud, Josiane Kabré, a présidé, le 11 décembre 2020, à Manga, la cérémonie commémorative régionale du 60e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso. A l’occasion, elle a invité les populations à renforcer la collaboration avec les forces de défense et de sécurité pour endiguer l’insécurité et le terrorisme. 

Face à l’insécurité devenue une préoccupation nationale avec l’avènement du terrorisme en 2016, la gouverneure de la région du Centre-sud, Josiane Kabré préconise l’implication des populations dans l’accompagnement des efforts des Forces de défense et de sécurité (FDS). En effet, à l’occasion de la célébration régionale des 60 ans de l’indépendance du Burkina Faso, le 11 décembre 2020, à Manga, elle a lancé publiquement cet appel à l’endroit des populations. « J’invite l’ensemble de la population à faire preuve de vigilance et à n’hésiter sous aucun prétexte pour transmettre toute information ou fait insolite à nos forces de défense et de sécurité car la sécurité dans notre région dépendra de la qualité de notre engagement à accompagner les services de sécurité », a déclaré Josiane Kabré. D’après elle, un tel acte constitue d’ailleurs une action patriotique. Un comportement que le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a aussi encouragé et appelé à cultiver davantage, lors de son discours à la Nation à l’occasion de la commémoration du 11 décembre 2020 à Gaoua, a-t-elle rappelé.

A la collaboration avec les FDS, Josiane Kabré a souhaité le renforcement de la cohésion sociale qui contribue à garantir la paix et le vivre-ensemble. Parmi les autres devoirs qui devront aussi constituer des priorités pour tous, selon elle, il y’a l’ardeur au travail et le respect des mesures barrières contre la Covid 19 pour sortir le pays du cycle des contaminations.

Au demeurant, Mme Kabré s’est montré admirative du caractère « résilient » des populations du Centre-sud et partant de l’ensemble des burkinabè qui ont continué à œuvrer pour le développement du pays en dépit des difficultés tout azimut, notamment sécuritaire et sanitaire. Elle a formulé le vœu que la dynamique soit maintenue et que le Burkina Faso connaisse plus de paix et de prospérité pour les célébrations des années d’indépendance à venir.

Outre le discours de la représentante régionale du chef de l’Etat, la cérémonie locale de la fête nationale a été marquée par d’autres temps forts dont l’exécution de l’hymne national, la revue des troupes, la décoration et le défilé civilo-militaire.

La décoration, particulièrement, a concerné 50 travailleurs du secteur public et privé officiant dans la région. Au nombre de ceux-ci, deux ont reçu la médaille de l’Officier de l’ordre de l’étalon, six la médaille de Chevalier de l’étalon, un la médaille de l’officier de mérite, 18 la médaille de Chevalier de l’ordre de mérite, neuf la médaille des Ordres spécifiques et 14 la médailles d’honneur des collectivités territoriales.

La 60e fête nationale de l’indépendance du Burkina Faso a été célébrée, à l’échelle nationale, sous le thème : « Cohésion nationale et engagement patriotique pour un développement durable du Burkina Faso dans un contexte d’insécurité et de COVID-19 ».

Mamady ZANGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.