Fourniture de l’électricité : La SONABEL lance des « compteurs intelligents »

Dans le cadre de la sensibilisation, un compteur intelligent a été présenté …

Le lancement de la phase pilote du projet dénommé « AFRICIT-E », visant à promouvoir les compteurs intelligents au Burkina Faso, a eu lieu, le jeudi 7 janvier 2021, à Ouagadougou.

Dans le souci de moderniser ses installations afin de rendre plus performants ses services au profit de sa clientèle, la Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL),
en collaboration avec ses partenaires français, a lancé un projet visant à opérationnaliser l’usage des compteurs intelligents, le jeudi 7 janvier 2021, à Ouagadougou. Ainsi, c’est la cité Azimo Ouaga 2000 qui a servi de cadre au lancement des campagnes
de sensibilisation de cette innovation.

Pour le directeur commercial et marketing de la SONABEL, Aristide Ouédraogo, un compteur intelligent est un appareil électronique communicant avec ses utilisateurs et qui permet de transmettre des données de consommation (les index). Il peut recevoir des informations ou des ordres à la demande du client. Ces machines offrent de nouveaux services sans rendez-vous et sans dérangement pour les clients de la SONABEL. «Nos bons vieux compteurs électromécaniques font progressivement place aux compteurs intelligents, aussi appelés compteurs smart, ou encore compteurs communicants et cela participe aussi au processus de digitalisation enclenché par la SONABEL », a fait savoir M. Ouédraogo.

Selon lui, le projet pilote est entièrement financé par la partie française. Selon les porteurs du projet « AFRICIT-E », les Français Jacky Bouvier et Philippe Nuaud tous membres de l’association des électriciens sans frontières, contrairement aux compteurs électromécaniques, qui doivent être relevés manuellement,
les compteurs intelligents enregistrent dans leur mémoire, selon un protocole défini, la puissance électrique prélevée et les quantités consommées à différents moments de la journée et ce, à chaque jour de la semaine.

Une application avantageuse

…aux populations de la cité Azimo de Ouaga 2000.

Ils transmettent ensuite de manière électronique ces données qui peuvent être contrôlées et vérifiées à distance par le gestionnaire de réseau ou le client. Philippe Nuaud a précisé que ce dispositif est aussi capable d’envoyer une alarme au gestionnaire de réseau en cas d’ouverture du capot du compteur. « Il s’agit d’installer une application smartphone qui va permettre une vue en continu sur votre consommation afin d’adapter vos comportements pour consommer moins. Il est aussi possible via ces compteurs d’obtenir un regard précis de votre consommation quotidienne d’énergie », a indiqué M Nuaud.

Et Jacky Bouvier de clamer : «On pourrait évoluer vers une facturation mensuelle basée sur des consommations réelles, tout en maintenant la possibilité d’un lissage de la facturation sur un an ». Pour ces techniciens, les opérations sur ces compteurs peuvent se faire à distance donc plus besoin d’un releveur de consommation mensuelle. Pour le président de l’association vivre- ensemble de la cité Azimo Ouaga 2000, Issouf Traoré, la sensibilisation est la bienvenue et l’avènement des compteurs communicants est un ouf de soulagement au regard des avantages liés à son utilisation. L’association affirme adhérer à cette innovation.

Wanlé Gérard COULIBALY
Lati Fatou TARBANGDO (Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.