Coopération bilatérale: la France félicite le président du Faso pour sa réélection

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience, le vendredi 8 janvier 2021 à Ouagadougou, le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. Le diplomate français est venu féliciter le Président Kaboré et échanger avec lui sur des questions de coopération bilatérale.

La France félicite le Président Roch Marc Christian Kaboré, pour sa réélection à l’issue du scrutin du 22 novembre dernier. C’est le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, qui l’a signifié à l’issue d’une audience avec le président du Faso, dans l’après-midi du vendredi 8 janvier 2021, au palais de Kosyam. Pour le chef de la diplomatie française, son déplacement au pays des Hommes intègres, qui intervient après la participation d’une délégation française à l’investiture du président du Faso, traduit « la solidité et l’excellence » des relations d’amitié entre les deux pays. « Ce déplacement m’a permis de féliciter de vive voix le Président Kaboré pour sa réélection et de lui souhaiter tous mes vœux de succès dans la mission qui lui a été confiée par le peuple burkinabè », a déclaré Jean-Yves Le Drian, à sa sortie d’audience.
Il a ensuite salué l’engagement de Roch Marc Christian Kaboré à être le président de tous les Burkinabè sans exclusive et surtout sa volonté d’œuvrer pour le renforcement de la cohésion sociale et le vivre-ensemble. Le Drian s’est aussi félicité du dialogue et de l’esprit de responsabilité qui ont prévalu, selon lui, au sein de l’ensemble de la classe politique. Toute chose qui, a-t-il dit, a permis de faire aboutir le processus électoral dans de bonnes conditions, malgré le contexte sécuritaire difficile. « Cet esprit de consensus et l’ancrage démocratique sont exemplaires », a reconnu le chef de la diplomatie française.
S’agissant des domaines de coopération et de développement, Jean-Yves Le Drian a signifié que son pays intervient en priorité dans le cadre du Programme d’urgence pour le Sahel (PUS), de l’humanitaire et dans la lutte contre le coronavirus. « Pour faire face aux besoins humanitaires croissants, la France va augmenter ses engagements financiers. En 2020, l’aide humanitaire française s’est élevée à plus de 10 millions d’euros et elle sera reconduite en 2021 à cette hauteur », a-t-il promis.
Sur les questions de sécurité, qui ont aussi fait l’objet d’échange avec le président du Faso, Jean-Yves Le Drian a indiqué que la France demeure déterminée à accompagner le Burkina Faso dans le domaine de la sécurité et dans sa politique de développement économique et social.
Au sujet de la lutte contre le terrorisme, le ministre français des Affaires étrangères a soutenu que la mobilisation internationale, après la rencontre de Pau et les actions de la Coalition internationale pour le Sahel ont permis d’engranger des résultats probants, notamment dans la zone dite des trois frontières.

Soumaïla BONKOUNGOU &
Lati Fatou TARBANGDO
(Stagiaire)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.